Afrique du Nord: Décès de l'écrivaine égyptienne Nawal al-Saadawi

Nawal al-Saadawi

Le Caire — L'écrivaine égyptienne Nawal al-Saadawi, est décédée, dimanche dans un hôpital du Caire, à l'âge de 90 ans, des suites d'une longue maladie.

"Mme Saadawi était récemment victime d'une crise sanitaire, qui a nécessité son transfert à un hôpital, depuis presque 5 mois" rapportent des médias locaux.

Née en 1931, la défunte était médecin, écrivaine et romancière, s'étant consacrée à la défense des droits de l'Homme, ceux de la femme en particulier.

Elle était considérée comme l'une des écrivaines égyptiennes et arabes les plus controversées, en raison de ses positions audacieuses sur des questions sociétales sensibles, notamment celles relatives à la politique et la religion.

Mme Saadawi a été distinguée à maintes reprises à l'échelle internationale. Elle avait publié une quarantaine de livres qui ont été réédités et dont la plupart ont été traduits dans plus de 20 langues.

Parmi ses écrits, "Mémoires d'une femme docteur" et "Mémoires de la prison des femmes", considéré comme l'un de ses livres les plus célèbres.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X