Sénégal: M. Ertuğrul Erçaki, Directeur de LC Waikiki Sénégal – « Nous détenons suffisamment d'arguments pour faire face à la concurrence chinoise »

M. Ertuğrul Erçaki, Directeur de LC Waikiki Sénégal
22 Mars 2021
interview

L'objectif de porter à court terme le volume des échanges commerciaux à 400 millions de dollars, fixé depuis la dernière visite officielle du président Recep Tayyip Erdogan à Dakar, le 1er mars 2018, connait un début de mise en œuvre. Les entreprises turques manifestent de plus en plus leur intérêt pour le marché sénégalais. C'est à l'image de l'investisseur privé, M. Ertuğrul Erçaki qui, avec la franchise LC Waikiki Sénégal, s'est installé à Dakar depuis janvier 2021. Avec un investissement de 15 millions d'euros réalisé avec son associé, M. Ahmet Sevim, pour le premier magasin ouvert dans la capitale sénégalais, cet homme d'affaires turc a déjà créé 40 emplois. M. Erçaki qui est charmé par la stabilité du pays ainsi que la « téranga *», ambitionne d'ouvrir cinq autres boutiques à travers le pays et à termes, créer 200 à 400 emplois.

Bonjour M. Ertuğrul Erçaki, est ce que vous pouvez présenter LC Waikiki aux lecteurs de allafrica.com ?

LC Waikiki est une entreprise turque qui opère dans trois continents et s'est installée dans 48 pays différents avec 319 magasins au total. En Afrique, on est présent en Afrique du Sud, au Kenya, au Congo, en Ouganda, en Zambie. On a eu récemment la franchise de LC Waikiki qui nous a permis d'ouvrir le premier magasin au Sénégal.

Après votre installation à Dakar, comment analysez-vous le marché sénégalais de l'habilement?

On a planifié de réaliser cet investissement au Sénégal depuis plus d'un an et demi. Les contraintes liées à la COVID-19 ont retardé notre démarrage à Dakar. Nous avons finalement pu lancer nos activités qu'en fin janvier 2021.

Après l'ouverture de la première boutique à Dakar, nous sommes à la recherche d'un autre site pour ouvrir le prochain magasin. Nous avons comme ambition d'ouvrir cinq magasins au total, si tout se passe bien.

Depuis très longtemps, nous avions commencé les démarches d'analyse du marché. Notre investissement à démontrer que nous étions dans la bonne voie dans ce marché que nous jugeons très prometteur.

Qu'est-ce que LC Waikiki compte apporter de plus ou de nouveau par rapport à la concurrence ?

LC Waikiki propose des produits de bonne qualité et à des prix très compétitifs. Notre objectif est de satisfaire la clientèle à tous les niveaux.

Quel est le volume d'investissements que vous comptez réaliser au Sénégal ? Ainsi que le nombre d'emplois à créer ?

Pour l'instant, notre investissement s'élève à 15 millions d'euros. Le premier magasin a permis le recrutement de 40 employés. Nous avons une ambition de créer, à termes, 200 à 400 emplois. Le magasin offre une large gamme de produits à toutes les catégories d'âge.

Est-ce que vous avez des ambitions de vous installer dans tous les pays de la sous-région ouest-africaine ?

Pour le moment nous sommes présents au Sénégal. On n'est pas encore en mesure de dire si nous allons nous étendre dans les autres pays. La bonne santé des relations sénégalo-turques a été un élément phare dans notre décision de venir nous installer dans ce pays.

Avec le temps, nous pourrons découvrir plus sur le pays et ses environs. Notre décision de s'implanter au Sénégal est également motivée par le fait que le pays se distingue par sa stabilité politique, la paix qui y règne et l'hospitalité de sa population. Au Sénégal, on se sent comme si nous étions chez nous, en Turquie.

Avec l'invasion des produits chinois qui inondent le marché et qui sont réputés très compétitifs par rapport au niveau de vie des populations, quelle stratégie LC Waikiki compte mettre en œuvre pour faire face ?

On est convaincu que les habits de bonne qualité et à bas prix se trouvent chez nous. Au fur et à mesure que le peuple sénégalais connaitra la marque, elle se rendra compte de la qualité supérieure qu'on lui offre. Nous sommes serins et nous détenons suffisamment d'arguments pour faire face à la concurrence chinoise.

Les personnes qui visitent notre magasin nous le font savoir tous les jours en se félicitant de notre venu au Sénégal. Ils perçoivent la venue de LC Waikiki comme une chance de pouvoir faire leur shopping à domicile au lieu d'aller jusqu'à l'extérieur, notamment en Europe, aux États-Unis ou en Afrique du Nord, pour acheter les mêmes produits.

Est-ce que l'installation LC Waikiki à Dakar peut symboliser la vitalité des relations sénégalo-turques qui depuis ces dernières années a pris ou nouvel élan avec l'arrivée en force d'investisseurs et d'entreprises turcs ?

Notre priorité est de bien représenter la Turquie à travers la marque LC Waikiki. Nous sommes très heureux d'être au Sénégal. Les relations entre les deux pays et ceux qui ont devancé sur le marché, nous ont donné le courage de venir investir au Sénégal. Avec les cinq magasins qui vont s'ouvrir, nous voulons conquérir le marché local avec des produits à bas prix et de bonne qualité.

*hospitalité

A La Une: Sénégal

Plus de: allAfrica

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.