Congo-Kinshasa: Beni - Vive tension entre les étudiants et corps académique de l'UOS

Une nouvelle tension a été observée lundi 22 mars à l'Université officielle Semuliki (UOS) de Beni (Nord-Kivu), après la reprise des cours au sein de cette institution. Selon des sources académiques, une délégation du Conseil d'administration des universités (CAU) est arrivée dimanche dans la ville de Beni, avec le recteur accusé avec les membres de son comité de gestion de malversations financières par le syndicat de l'UOS.

Ce matin, le secrétaire général administratif et le directeur de cabinet du recteur sont arrivés aux bureaux administratifs de cette université, avec les menuisiers et un officier de police judicaire pour ouvrir les bureaux fermés depuis quelques semaines par les étudiants.

Alertés, des groupes d'étudiants sont descendus sur le lieu pour empêcher cette action. Ils ont de nouveau scellé les bureaux administratifs de l'Université officielle du Semuliki.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.