Burkina Faso: Saisie record de drogue - Le bureau des douanes de Ouessa saisit près de 3 tonnes de chanvre indien

Après la saisie du Poste des Douanes de Nako le 11 mars 2021, c'est le tour du Bureau des Douanes de Ouessa situé dans la même région, à la frontière entre le Burkina et le Ghana, de réaliser une saisie de 2 846 kgs de chanvre indien conditionné dans des sacs et sous forme de plaquettes. Des amphétamines composées de tramadol et de diazépam d'un poids estimé à 1kg ont également été saisies ; une saisie record depuis le 1er janvier 2021.

En effet, suite au contrôle d'un véhicule d'immatriculation étrangère, les agents des douanes ont constaté qu'il avait sur son plateau un container de quarante pieds apparemment vide mais suspect. Le conducteur interpelé feint de ne rien transporter et invite même les agents à poursuivre les recherches s'ils ne sont pas convaincus. Cette stratégie dont le but était de dissuader les agents de poursuivre le contrôle s'avère payant mais en sa défaveur, puisque les agents déterminés à aller jusqu'au bout, découvrent un espace spécialement aménagé au fonds du conteneur dans lequel étaient logés du chanvre indien et des amphétamines. Cette cavité qui n'est accessible qu'à partir du toit, était pratiquement difficile à déceler, n'eussent été le dévouement et la vigilance des agents.

La valeur de toute la saisie est estimée à deux cent quatre-vingt-quatre millions six cent quinze mille (284 615 000) francs CFA.

Le Directeur Général des Douanes félicite le Directeur Régional des Douanes du Sud-Ouest, l'Inspecteur Divisionnaire des Douanes Éric Franck Joël OUEDRAOGO, le Chef de Bureau des Douanes de Ouessa, l'Inspecteur Central des Douanes Simon TINGUERI et l'ensemble des agents de cet office pour cet exploit.

Le Directeur Général des Douanes réitère son invitation à l'endroit de la population, à bien vouloir dénoncer tout acte ou fait de contrebande ou de trafic illicite de marchandise aux services des douanes les plus proches.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X