Cameroun: Irrational Love - Quand Roméo n'aime pas Juliette

Ce film romantique coréalisé par Ruben Gabi Ngougnou et Dante Fox met en scène quatre couples de différentes classes sociales qui vivent des histoires tumultueuses.

Vous est-il déjà arrivé de tomber amoureux de la mauvaise personne ? D'avoir du béguin pour quelqu'un qui ne prête aucune attention à votre existence ? Comment vivre avec un conjoint qui est d'une jalousie maladive ou un gigolo ? C'est dans une romance tumultueuse que la maison de production camerounaise, Empire Movie, fait voyager les cinéphiles à travers le film « Irrational Love ». La Première de ce long métrage coréalisé par Ruben Gabi Ngougnou et Dante Fox, organisée le 30 décembre dernier à la Place Saint-Josué de Yaoundé, a fait sensation.

L'histoire braque les projecteurs sur quatre amies, toutes en couple.

La première (Syndy Emade) a tout pour plaire. Elle est riche et belle, mais ne parvient pas à se faire aimer et accepter par son gigolo de mari. Bien au contraire, il préfère aller dilapider les biens de sa compagne avec d'autres femmes, écumant assidûment les clubs, bars et restaurants de la ville. La deuxième (Chelsy Suzy) est la Samantha Jones du groupe. Comme ce personnage phare de la série à succès « Sex And The City », elle ne veut pas s'engager. « Chasseuse d'hommes hors pair », c'est une séductrice inconditionnelle qui évite de s'impliquer avec ses partenaires, en maintenant des relations sans lendemain, tout en satisfaisant chaque désir charnel possible et imaginable. La troisième (Marcelle Kuetche alias Poupy) est une étudiante qui finit par tomber amoureuse de son encadreur académique tandis que la dernière (Passy Ngah) est d'une jalousie maladive. Manager de son compagnon, son manque de confiance et d'assurance fera perdre de gros contrats à son homme.

Un thème, marronnier certes, mais qui aurait pu faire écho si le scénario était bien ficelé et le montage au point, au regard du casting cinq étoiles du film. On retrouve entre autres Alain Bomo Bomo, Orgelle Kentsop aka Mamiton, Hervé Nguetch, Serge Belang, Daniel Nsang et bien d'autres comédiens qui font la fierté du cinéma camerounais. Bien plus qu'une fiction, « Irrational Love » est une thérapie. « L'amour ne prévient pas... mais c'est un voyage qui vaut la peine », comme le relèvent les acteurs du film. Pour ceux qui souhaitent le voir, le film est à l'affiche au Cinéma Eden à Douala.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X