Congo-Kinshasa: Ebola - Le compte à rebours pour la fin de l'épidémie a commencé

Tous les six malades internés dans les centres de traitement à Butembo ont été déclarés guéris par le chef de la division provinciale au Nord-Kivu, Dr Janvier Kubuya.

Avec cette déclaration, le compte à rebours vient d'être lancé pour la déclaration de la fin de l'épidémie de la maladie à virus d'Ebola déclarée depuis le 6 février dans la ville de Butembo au Nord-Kivu. D'après le Dr Janvier Kubuya qui a tenu dernièrement une conférence de presse à Butembo pour annoncer cette bonne nouvelle, trois semaines sont passées sans qu'un nouveau cas soit enregistré. Ce qui montre que l'épidémie est sur le point d'être éradiquée.

Le Dr Janvier Kubuya a, en même temps, affirmé que la sortie de six malades guéris des Centres de traitement d'Ebola de Katwa et de Masoya en territoire de Lubero est désormais imminente. « Jusqu'à ce matin, en tout cas, nous allons dire que tous les malades enregistrés depuis le début sont guéris. Même si le dernier reste encore en salle. Aux centres de traitement, ils doivent être déchargés. Tous les malades qui restaient sont vraiment guéris. Et d'ici quelques heures, nous pourrons vous associer à la cérémonie de leur sortie officielle des centres de traitement », a-t-il déclaré.

En outre, le chef de la division provinciale de la Santé au Nord-Kivu a fait savoir que les zones de santé touchées ont totalisé trois semaines sans nouveaux cas d'Ebola. Il a affirmé que quarante- deux jours sont à compter pour déclarer la fin de l'épidémie d'Ebola dans la région.

Appel au respect strict des mesures d'hygiène

En attendant, le Dr Janvier Kubuya a appelé les habitants à ne pas vite « crier victoire » mais à continuer de veiller au respect des règles d'hygiènes. « Ça fait déjà trois semaines que nous n'avons pas notifié de nouveaux cas. Et du coup pour nous, nous commençons déjà à compter le nombre des jours qui nous restent pour que tant soit peu, nous puissions déclarer la fin de l'épidémie à laquelle nous sommes en train de répondre depuis le 6 février 2021. Et c'est une période de quarante-deux jours », a-t-il renchéri.

Il sied de rappeler que le cumul des cas est de douze. Il s'agit de onze cas confirmés et d'un cas probable. Depuis la résurgence de l'épidémie au Nord-Kivu, en début février 2021, il y a déjà eu six morts. Six autres cas sont déjà déclarés guéris d'Ebola.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.