Togo: Agbéyomé Kodjo porte plainte contre un journaliste de RFI

L'autoproclamé président démocratiquement élu de la récente élection présidentielle de 2020, Dr Agbéyomé Kodjo réclamant sa victoire depuis le champ de mais, a porté plainte à Paris contre le journaliste de RFI, Pierre Friston.

Contestant toujours les résultats de ce scrutin pour lequel, d'après la CENI et la Cour constitutionnelle, il est arrivé en deuxième position, le candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro, dans sa plainte reproche à ce journaliste français et ses commanditaires « la diffusion de faux messages de félicitation de la France, de l'Allemagne et de la Commission de l'UE en vue de la légalisation du coup d'Etat électoral du 22 février 2020 », a tweeté M. Kodjo.

A en croire le contestataire, le journaliste de RFI a diffusé une fausse lettre de félicitation adressée par le président Emmanuel Macron à Faure Gnassingbé, lettre dans laquelle la signature du président français aurait été falsifiée.

Sur cette affaire de fausse lettre, l'honorable député français Sébastien Nadot en a également fait le point dans ces dernières sorties et a même invité le président Macron à faire lumière sur l'affaire.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.