Afrique: Les administrateurs du FMI débattent d'une nouvelle allocation de DTS à hauteur de 650 milliards de dollars qui accroîtrait les réserves et favoriserait une reprise mondiale post-Covid-19

document

Washington, le 23 mars 2021. Kristalina Georgieva, Directrice Générale du Fonds monétaire international (FMI), a fait la déclaration ci-après à l'issue d'un débat informel du conseil d'administration du FMI sur les arguments techniques en faveur d'une allocation générale de droits de tirage spéciaux (DTS) :

« Je juge très encourageants les premiers débats concernant une éventuelle allocation de DTS à hauteur de 650 milliards de dollars. En satisfaisant le besoin global à long terme d'avoirs de réserve, une nouvelle allocation de DTS bénéficierait à tous nos pays membres et favoriserait la reprise de l'économie mondiale après la crise de la COVID-19. Elle démontrerait clairement aussi la détermination des pays membres du FMI à faire tout leur possible pour surmonter la pire récession depuis la Grande Dépression.

« À cet effet, les administrateurs ont indiqué que les pays membres du FMI sont largement favorables à ce que les services de l'institution formulent une proposition de nouvelle allocation de DTS à hauteur de 650 milliards de dollars, qui fournirait des liquidités supplémentaires au système économique mondial en complétant les avoirs de réserve des 190 pays membres du FMI.

« J'ai l'intention de proposer formellement au conseil d'administration d'ici juin d'envisager une nouvelle allocation à hauteur de 650 milliards de dollars, sur la base d'une évaluation des besoins globaux de réserves des pays membres du FMI à long terme, et conformément aux Statuts et au mandat de l'institution. Les services du FMI établiront de nouvelles mesures visant à accroître la transparence et la responsabilisation dans l'utilisation des DTS, tout en préservant la caractéristique d'avoir de réserve du DTS. Dans le même temps, les services du FMI examineront aussi comment les pays membres dont la situation financière est solide pourraient réaffecter leurs DTS au profit des pays vulnérables et à faible revenu.

« Si elle est approuvée, une nouvelle allocation de DTS injecterait directement une quantité considérable de liquidités supplémentaires dans les pays, sans alourdir leur endettement. Elle permettrait aussi de dégager des ressources dont les pays membres ont un besoin impérieux pour combattre la pandémie, notamment pour les programmes de vaccination et d'autres mesures urgentes. En outre, elle compléterait la série d'instruments que le FMI déploie pour aider ses pays membres en cette période de crise. »

Contexte

Selon les Statuts du FMI, la Directrice Générale peut proposer une allocation de DTS si elle est d'avis que cette allocation contribuerait à satisfaire un besoin global à long terme d'ajouter aux instruments de réserve existants d'une manière propre à éviter la stagnation économique et la déflation, aussi bien que l'excès de la demande et l'inflation, et si l'allocation recueille un large soutien parmi les pays membres. Lorsque la proposition de la Directrice Générale est acceptée par le conseil d'administration, elle est soumise au conseil des gouverneurs, où la décision d'approuver une allocation de DTS requiert le soutien de pays membres représentant 85 % du nombre total des voix attribuées. Les allocations de DTS sont distribuées parmi les pays membres du FMI en proportion de leurs quotes-parts relatives.

Plus de: IMF

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.