Burkina Faso: Insécurité urbaine - Un réseau de faussaires spécialisés dans la vente illicite des parcelles, mis hors d'état de nuire

Dans cette dynamique, le Commissariat de Police de l'Arrondissement de Sig-Noghin vient de mettre fin au parcours d'un réseau de faussaires, spécialisés dans la vente illicite de parcelles. Ledit réseau opérait dans plusieurs arrondissements de la ville de Ouagadougou, notamment les arrondissements 03, 08 et 09. Ces derniers commençaient d'abord par un repérage des parcelles non mises en valeur.

Ensuite, grâce à l'outil informatique, ils arrivaient à établir plusieurs types de faux documents, tels des documents de parcelles, avant de procéder à leur vente.

Les investigations menées, en collaboration avec la population, ont permis de mettre aux arrêts dix (10) présumés délinquants. Les enquêteurs ont pu saisir entre leurs mains près de six cent (600) documents composés, entre autres, de faux extraits de naissance et de cartes d'identité, de cachets contrefaits, de faux timbres, d'attestations et fiches d'attribution de parcelles, de dossiers de mutation de parcelles, d'imprimés de plan cadastral. Deux (02) ordinateurs portables, une (01) photocopieuse et un scanner font également partie du butin saisi.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.