Burundi: 7 journalistes condamnés à perpétuité

communiqué de presse

Le 13 mai 2015, après plusieurs semaines de manifestations contre le 3eme mandat brigué par le Président Pierre Kkurunziza, des militaires ont tenté un coup d'état qui s'est soldé par un échec le 14 mai.

Les journalistes Patrick Mitabaro ( Isanganiro) , Arcade Havyarimana ( Isanganiro ) et Gilbert Niyonkuru ( Radio Publique Africaine ), et les directeurs et directrice des médias Innocent Muhozi (Télé Renaissance), Bob Rugurika (Radio Publique Africaine), Anne Niyuhire ( Isanganiro) et Patrick Nduwimana (Bonesha) sont accusés d'atteinte à l'autorité de l'Etat, assassinats et destructions pour avoir donné la parole aux mutins et à des manifestants alors qu'ils couvraient le coup d'état avorté contre le régime burundais.

Les sept accusés sont depuis en exil et le procès s'est déroulé en leur absence.

« Ce prononcé de la Cour suprême prouve à suffisance l'instrumentalisation de la justice burundaise par le pouvoir du CNDD -FDD », a déclaré Alexandre Niyungeko, Président de l'UBJ. "L'UBJ réaffirme sa détermination à toujours combattre toute velléité du pouvoir à empêcher le libre exercice du métier de journaliste."

Le Secrétaire général de la FIJ Anthony Bellanger a déclaré: "nous exigeons la levée immédiate de cette condamnation de nos confrères et consœur, accusé.e.s à tort de crimes qu'ils n'ont pas commis. La liberté d'information est à la base de toute démocratie. Nous enjoignons le gouvernement burundais à la respecter et à la protéger".

A La Une: Droits de l'Homme

Plus de: IFJ

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.