Congo-Kinshasa: Goma - Grève sèche des enseignants des écoles de la 55ème CBCE

Les enseignants des écoles secondaires de la 55ème Communauté des Eglises Baptistes au Congo Est (CEBCE) ont déclaré avoir déclenché mercredi 24 mars un mouvement de grève sèche.

Selon le président provincial de la FOSYNAT, Bahala Shamamvu Innocent, les enseignants protestent contre la perception d'une quotité de 31%, fixée par la note circulaire du ministère provincial de l'EPST, qu'ils qualifient de "détournement". Cette décision a été prise, mardi dernier, au cours de la réunion des enseignants autour de leurs divers syndicats.

La circulaire du ministère, du 21 décembre dernier, demande aux écoles secondaires publiques de restituer 31 % des frais de fonctionnement perçus ; dont 6% pour les bureaux gestionnaires et 25% pour une caisse de solidarité avec les enseignants des écoles primaires publiques.

Cette circulaire continue à créer une polémique.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.