Madagascar: Attaque meurtrière - Deux individus tués par les dahalo

Photo d'illustration

Une attaque en bande organisée a visé, hier matin, un village dans la commune rurale Itondry, district de Miandrivazo. Vers 5 heures du matin, des bandits armés ont attaqué le village Antsakoabe.

Ils ont pu dérober une vingtaine de bovidés. Un certain « Fandro » et son équipe, des dahalo connus pour divers actes de banditisme et spécialisés en vol de bovidés dans la localité, sont les auteurs de cette attaque.

Selon les informations, ils étaient lourdement armés, notamment de Kalachnikovs, d'un fusil de chasse et d'armes blanches. Dès leur arrivée, deux des fokonolona ont été touchés mortellement par balles et deux autres grièvement blessés.

Après avoir obtenu leurs butins, ils ont rapidement quitté les lieux en direction du nord. Les fokonolona, dans le but de récupérer les bœufs volés, les ont poursuivis. Informée de l'attaque, la brigade d'Itondry a collaboré avec le fokonolona pour la poursuite des dahalo.

D'après une source auprès de la gendarmerie, des unités plus proches avaient déjà reçu la consigne de boucler leurs « kizo » respectifs. Et des gendarmes ont été déployés sur les lieux pour interpeller les voleurs.

Face au phénomène dahalo, la gendarmerie nationale, à plusieurs reprises, a effectué une opération de sécurisation pour appréhender les malfaiteurs.

Parmi les missions figure l'action de récupération des bœufs volés, menée par les forces de l'ordre dans le district de Tsiroanomandidy. Les faits, un homme demeurant à Marovitsika a été victime d'une attaque des dahalo la semaine dernière, il avait perdu une dizaine de bovidés.

Le lendemain, les forces de l'ordre, accompagnées du Fokonolona, ont poursuivi les bandits. A Ambopaniry, fokontany de Marofarihy dans la commune rurale Ankerana nord, vers 14 heures 30, un violent accrochage a éclaté entre eux et les limiers.

Cinq bovidés ont été récupérés. Les dahalo se sont enfuis après plusieurs échanges de tirs. Mais les poursuivants ne comptent pas en rester là, ils continuent la recherche du reste des bœufs volés ainsi que les malfaiteurs.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.