Afrique de l'Ouest: Ecobank Côte d'Ivoire réalise un résultat net de 30 milliards de FCFA en 2020

Le Conseil d'administration de Ecobank Côte d'Ivoire, réuni le 9 Mars dernier sous la présidence de M. Michel AKA-ANGHUI, a examiné et arrêté les résultats de l'année 2020 de Ecobank Côte d'Ivoire. La banque affiche un résultat net en hausse de 18% à 30,0 milliards de francs Cfa.

Ecobank Côte d'Ivoire a réalisé un résultat net de 30,0 milliards francs, en hausse de 18% par rapport à 2019. Les Résultats Avant Impôt et Net, franchissent tous les deux, pour la première fois, le seuil de 30 milliards Cfa, avec respectivement 32,4 milliards F Cfa, contre 28,0 milliards en 2019, et 30,0 milliards, contre 25 milliards en 2019.

L'augmentation des Résultats Avant Impôt et Net de respectivement de 16% et de 18% a été rendue possible par une croissance des revenus de 4% comparativement à 2019, une meilleure gestion du coût du risque, en recul de 3%, mais également une gestion rigoureuse des charges d'exploitation, conduisant à la réduction du coefficient d'exploitation qui est passé de 52,8% en 2019 à 50,4% en 2020.

L'année 2020, selon rapport de la banque, pourtant impactée par une crise sanitaire mondiale, a enregistré un Produit net bancaire (Pnb) de 86,5 milliards, en hausse de 4% par rapport à 2019. Après un premier semestre marqué par un ralentissement, la performance des trois métiers s'est nettement améliorée au second semestre, dans un environnement toujours incertain, poursuit le document.

Selon lequel, comparativement au premier semestre, le Pnb affiche une progression de 21,4% sur le second semestre. En effet, explique-t-il, le quatrième trimestre a confirmé l'amélioration des revenus observée au troisième trimestre, et ce malgré l'incertitude de la crise sanitaire et la persistance du ralentissement économique. A l'en croire, les revenus hors intérêts ont vu leur contribution au Pnb s'accroître, pour passer de 28% en 2019 à 32%, aidés en cela par les bonnes performances sur les revenus de change et ceux issus du cash management.

La marge nette d'intérêts est ressortie à 58,7 milliards de francs Cfa, suite à la contraction de 7% des revenus d'intérêts, baisse toutefois partiellement compensée par la bonne tenue des charges d'intérêts, en régression de 19%, permettant ainsi de limiter le recul de la marge nette d'intérêt à 2%.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.