Cote d'Ivoire: Exécution du budget d'Etat 2020 - Le gouvernement salue une bonne performance

Pour sa première année de l'exécution du budget d'Etat en mode budget-programmes, la Côte d'Ivoire s'en est bien sortie, malgré la crise sanitaire mondiale liée à la pandémie de la Covid-19.

Cette performance a été saluée par le gouvernement, le mercredi 24 mars 2021 lors du conseil des ministres. Selon le communiqué qui a sanctionné ce conseil, l'exécution du budget de l'Etat au terme de l'année 2020 a enregistré un niveau de mobilisation satisfaisant des recettes au regard des objectifs révisés en septembre 2020, du fait des effets de la Covid-19 sur les activités socio-économiques, dans le cadre du programme économique et financier conclu avec le FMI.

Ainsi à fin décembre 2020, la Côte d'Ivoire a mobilisé 7 290,8 milliards de FCFA comme ressources contre une prévision révisée de 6 751 milliards de FCFA, soit un taux de réalisation de 108%.

Ces réalisations comprennent 4 079,3 milliards de FCFA de recettes budgétaires (recettes fiscales, recettes non fiscales et dons) et 3 211,8 milliards de FCFA de ressources de trésorerie (privatisations et vente d'actifs, remboursements par les entreprises publiques des prêts rétrocédés, emprunts sur les marchés des capitaux, emprunts-programmes et emprunts-projets).

Concernant les recettes fiscales, l'Etat a enregistré 3 772,4 milliards de FCFA avec un écart positif de 155,3 milliards de FCFA par rapport à l'objectif révisé de 3 617,1 milliards de FCFA.

Le Conseil des ministres s'est également félicité d'un « bon niveau » d'exécution des dépenses d'investissements, « en dépit des difficultés enregistrées au niveau du système d'information budgétaire au cours de la gestion », note le communiqué. En effet, l'on note un taux d'exécution de 102,2%.

Quant aux dépenses de lutte contre la pauvreté et de réduction des disparités sociales, elles se sont établies à 2 779,4 milliards de FCFA à fin décembre 2020, au-dessus de l'objectif plancher de 2 754,9 milliards de FCFA.

Pour la deuxième année en mode budget-programmes, l'année 2021 sera consacrée à l'évaluation de ces performances enregistrées à la suite du basculement.

Surtout que ce nouveau système de gestion budgétaire donne obligation à tous les acteurs ayant une responsabilité budgétaire de rendre compte de l'utilisation des ressources publiques mises à leur disposition.

Cette évaluation des performances se fera suivant trois (3) grandes étapes, à savoir la production de Rapports Annuels de Performance (RAP), l'analyse des RAP et leur évaluation.

Enfin, la production d'un rapport d'audit de la performance par la Cour des Comptes qui sera transmis au Parlement pour information et contrôle.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.