Mali: Les travailleurs maritimes et aériens doivent être considérés comme prioritaires pour la vaccination contre la Covid-19

Bien qu'ils soient essentiels au tissu économique et à la vie moderne, les travailleurs maritime et aériens ne bénéficient pas d'une protection adéquate pour les risques qu'ils encourent. Cinq agences des Nations Unies demandent instamment aux pays de les inscrire sur la liste des personnels essentiels pour recevoir le vaccin contre la Covid-19.

Unsplash/Ismail Mohamed - SoviLe En février 2021, Une destination sur trois dans le monde est complètement fermée au tourisme international indique l'Organisation mondiale du tourisme (OMT)

Les transports maritimes et aériens sont essentiels au commerce et à la mobilité dans le monde d'aujourd'hui. Les chaînes d'approvisionnement mondiales de biens et de services, ainsi que l'aide humanitaire, dépendent de leur bon fonctionnement.

Plus de 80% du commerce mondial est rendu possible par le travail de deux millions de marins qui exploitent la flotte de la marine marchande, tandis que le transport aérien représente 35% de la valeur des marchandises expédiées, tous modes confondus, et employait, en 2019, 887.000 professionnels licenciés : pilotes, contrôleurs aériens et techniciens de maintenance.

Tous ces employés sont des travailleurs essentiels car sans eux, le commerce et l'économie du monde globalisé d'aujourd'hui s'arrêteraient avec des conséquences qui aggraveraient la crise résultant de la pandémie de Covid-19. En outre, leur travail est essentiel à la reprise socio-économique, ont déclaré vendredi cinq agences des Nations unies, qui ont exhorté tous les pays à les inclure dans les listes de vaccination prioritaires du Covid-19.

Dans une déclaration commune, l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), l'Organisation internationale du travail (OIT), l'Organisation maritime internationale (OMI), l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont rappelé que le transport maritime et aérien dépend des gens de mer et du personnel navigant.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.