Ile Maurice: Covid-19 - Chaque citoyen doit agir de manière responsable avec la prochaine levée partielle du confinement

communiqué de presse

Il est primordial que la population s'adapte au coronavirus et prenne des mesures de précaution maximales avec la prochaine levée partielle du confinement le 31 mars 2021. Chacun doit agir de manière responsable en respectant correctement le port du masque, en respectant la distanciation sociale, en se lavant régulièrement les mains et en utilisant fréquemment du désinfectant pour les mains.

Le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Jagutpal, a réitéré cet appel à la population, ce soir, lors du point de presse quotidien du National Communication Committee sur la COVID-19, au bâtiment du Trésor à Port Louis. Le Dr Catherine Gaud était également présente.

Jagutpal a fait ressortir qu'à ce jour, les cas positifs ont été identifiés comme suit : 276 cas grâce à l'exercice de contact tracing et à travers les centres de dépistage ; 38 dans des centres de quarantaine ; et 13 suites à des tests aléatoires. A ce jour, 53 patients au total ont été autorisés à rentrer chez eux et le nombre de cas locaux actifs s'élève à 274.

Deux nouveaux clusters identifiés

Le ministre Jagutpal a souligné que deux nouveaux clusters ont été identifiés : l'hôpital de Souillac, avec 54 cas positifs à la COVID-19 et comprenant des membres du personnel médical, des patients, et certains de leurs proches ; et le second à Glen Park, qui se trouve déjà dans la zone rouge.

En ce qui concerne le cluster Glen Park, a-t-il ajouté, un cas positif a été détecté le 26 mars 2021 au centre de dépistage de l'hôpital Victoria de Candos. L'exercice de contact tracing a révélé que le patient positif a assisté à des funérailles à Glen Park le 15 mars 2021, ce qui a eu pour effet que les tests pour 20 personnes présentes aux funérailles se sont avérés être positifs à la COVID-19.

En outre, Dr Jagutpal a lancé un appel à tout le personnel médical du pays pour qu'il reçoive le vaccin, et à partir de demain, tous les membres du personnel de tous les établissements médicaux auront la possibilité de recevoir le vaccin. De plus, a-t-il déclaré, des tests PCR seront effectués sur tout le personnel à intervalles de 10 jours afin de s'assurer que personne ne soit positif à la COVID-19. Selon lui, quelque 384 tests PCR ont été réalisés aujourd'hui, révélant six cas positifs.

Décès de deux patients dialysés

Par ailleurs, le ministre a annoncé que deux décès ont été enregistrés aujourd'hui et que les deux personnes étaient des patients dialysés de l'hôpital de Souillac. Une personne était en quarantaine et l'autre a été admise à l'hôpital de Souillac pour la dialyse.

S'attardant sur le cas de ces deux patients, Dr Gaud a souligné que l'un d'entre eux avait déjà des pathologies vasculaires et cardiaques, avec de graves lésions artérielles. Le deuxième patient, a-t-elle déclaré, n'a été testé positif à la COVID-19 qu'un jour avant son décès. Ce patient a eu une crise cardiaque et une autopsie est en cours afin de déterminer la cause exacte de son décès.

Le Ministre de la Santé et du Bien-être ainsi que Dr Gaud ont tous deux exprimé leurs plus sincères condoléances aux familles endeuillées.

Pour rappel, cinq patients présentent actuellement des symptômes de la COVID-19. Deux ont été intubés et sont toujours dans une situation grave. Une autre patiente a été hospitalisée dans une clinique privée et suite à un test PCR positif en raison de problèmes respiratoires, elle a été transférée au New ENT Hospital. Un autre patient positif âgé de 75 ans a été transféré au New ENT Hospital depuis un centre de quarantaine après 15 jours.

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.