Congo-Kinshasa/Gambie: Déjà éliminés, les Léopards consolés par une courte victoire devant la Gambie 1-0

Les Léopards de la République Démocratique du Congo se sont consolés en battant les Scorpions de la Gambie par une courte victoire 1-0, lundi 29 mars, au stade de Martyrs de la Pentecôte, en match de la 6ème et dernière journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations CAN Cameroun 2022.

C'est donc fini, la RDC ne sera pas à la prochaine CAN en janvier 2022. Une fin triste pour le coach Christian N'sengi Biembe qui sort par la petite porte, lui qui, à son arrivée après le départ de Florent Ibenge, déclarait, haut et fort, être venu faire les choses autrement. Au finish, c'est l'élimination.

Après avoir tâtonné et tergiversé depuis le début de ces éliminatoires marqués par des matches nuls sans but à domicile, la messe a été donc dite le jeudi 25 mars dernier, à Franceville, au Gabon, en match de la 5ème journée. La victoire étriquée contre la Gambie 1-0, à Kinshasa, est une peine perdue et donc, sans impact.

Alors qu'on s'attendait même à un match revanchard et prolifique pour sortir tête un peu tête haute, les Léopards ne se sont contentés que d'une seule réalisation, but inscrit d'ailleurs sur pénalty. Après une première mi-temps marquée par une légère domination des Congolais devant une équipe de Gambiens qui n'avait rien à perdre, Francis Kazadi Kasengu (45ème), a enfin, réussi à ouvrir le score dans ce coup de réparation consécutif à une faute de Bob Yusapha sur Ben Malango Ngita. A la reprise, il n'y aura plus de but dans un match sans engagement, ni pression.

Dans cette confusion, Ernest Luzolo et Glody Lilepo, deux joueurs de V.Club, en sortent par des blessures graves.

Pour la campagne qualificative à la prochaine Coupe du Monde Qatar 2022, qui profile à l'horizon, la Fecofa devra carrément changer le staff technique.

Pas de recours déposé contre le Gabon

Par ailleurs, l'opinion devra savoir qu'il n'y aucun recours déposé par la Fecofa contre le Gabon au sujet d'un joueur congolais qui aurait joué pour les Phanères dans ces éliminations comme a laissé entendre certaines sources. « Le dossard numéro 12 des panthères Guelor Kanga, c'est son nom, est né à Kinshasa, et a longtemps habité la commune de Selembao. Mais, dans son passeport renseigne qu'il est né dans un village Gabonais. Ce joueur a donc un parcours « douteux » en ce qu'il a deux lieux de naissance ». La source faisait allusion à la disqualification du Rwanda, à l'époque pour avoir utilisé un joueur de double identité. Il s'appelait David Birori dans la sélection rwandaise, et TaddyEtekiama dans V.Club!

Autre dossier en attente dans ce groupe, c'est la plainte du Gabon contre la Gambie en examen au Tribunal Arbitral de Sports. En effet, les coéquipiers de Pierre Emerick Obameyong y ont été contraints de passer la nuit à même le sol, en attendant qu'ils soient soumis aux tests covid-19... Fatigués, ils vont perdre leur match, le lendemain, face aux Scorpions Gambiens ! La Fédération gabonaise de football va vite saisir la CAF, avec un grand luxe de terribles images.

Voici le pays qualifiés jusque-là sont à cette phase finale de la 33ème édition de la CAN :

-Cameroun (pays hôte),

-Sénégal (groupe I),

-Algérie (1er groupe H),

-Mali (groupe A),

-Tunisie (1er groupe J),

-Burkina Faso (groupe B),

-Guinée (groupe A),

-Comores (groupe G), Egypte (groupe G),

-Gabon (groupe D),

-Gambie (groupe D),

-Ghana (1er groupe C),

-Guinée Equatoriale (2e groupe J),

-Zimbabwe (2e groupe H),

-Maroc (1er groupe E),

-Côte d'Ivoire (groupe K),

-Nigeria (1er groupe L),

-Soudan (2e groupe C).

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.