Egypte: ONU - Madbouly prononce l'allocution de l'Egypte sur la crise des dettes et de liquidité

Les pays en développement et sous-développés sont confrontés aujourd'hui à une situation économique critique provoquée en partie par la pandémie de Covid-19, qui a limité les exportations de ces Etats et engendré une baisse des recettes touristiques, des transferts de fonds de la diaspora et des revenus en devises étrangères, a affirmé le premier ministre Mostafa Madbouly dans son allocution prononcé au nom du chef de l'Etat Abdel Fattah Al-Sissi devant la réunion virtuelle tenue lundi, 29 mars, par l'ONU au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement pour discuter de la crise mondiale des dettes et de la liquidité dans le cadre de l'initiative de financement des ODD en temps de pandémie et post-pandémie.

L'Egypte n'a pas été épargnée des défis suscités par la pandémie quoique que l'application de son programme national de reforme économique a contribué à renforcer la résilience de son économie et permis de prendre des mesures efficaces pour contrer le Covid-19, a ajouté le ministre avant de citer la mise en oeuvre de politiques financières et monétaires incitatives pour soutenir les secteurs impactés en plus du ré-arrangement des priorités de la carte d'investissement en s'appuyant sur les secteurs susceptibles de se redresser rapidement et en s'orientant vers l'économie verte.

La solidarité internationale est l'option la plus sûre pour éviter l'aggravation de la crise des dettes qui empêchent les pays en développement et sous-développés à obtenir davantage de financements, raison pour laquelle une action internationale s'avère nécessaire pour alléger ses dettes et les restructurer, selon le premier ministre.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.