Cote d'Ivoire: CNS / Lutte contre la pandémie du Covid-19 - Le vaccin AstraZeneca élargi aux personnes âgées de 18 ans

La lutte contre la pandémie à coronavirus se poursuit. L'Etat de Côte d'Ivoire vient de décider de l'élargissement du vaccin aux personnes de 18 ans et plus. C'était, hier, à la faveur d'une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) présidée par le chef de l'Etat, au Palais de la Présidence de la République.

En effet, a fait savoir le ministre, secrétaire du CNS, Fidèle Sarassoro, qui a lu le communiqué final, le ministre de la Santé et de l'Hygiène publique, Aka Aouélé, a indiqué que les avantages du vaccin AstraZeneca l'emportent sur ses risques. A cet égard, a-t-il poursuivi, le comité de veille recommande la généralisation et la décentralisation de la vaccination contre la COVID19.

Ainsi, afin de juguler la crise sanitaire liée à la COVID-19, le Conseil National de Sécurité a décidé de prolonger l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 30 juin 2021 ; d'élargir la vaccination aux personnes de 18 ans et plus ; de procéder à la décentralisation de la campagne de vaccination et de poursuivre et intensifier la sensibilisation en vue du strict respect des mesures barrières.

Par ailleurs, selon le porte-parole du CNS, concernant la vaccination contre la COVID-19, le patron du système de santé a informé que la Côte d'Ivoire a reçu 554 000 doses du vaccin AstraZeneca dont 504 000 doses de l'initiative COVAX, coordonnée par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et 50 000 doses dans le cadre de l'amitié ivoiro-indienne. « Depuis le 1er mars 2021, date de démarrage de la vaccination, près de 30 000 personnes ont déjà été vaccinées », a-t-il ajouté.

Avant de confier que la Côte d'Ivoire recevra, à la fin du premier semestre 2021, au total, près d'un million de doses à travers l'initiative COVAX. A la date du 25 mars, a-t-il rappelé, la Côte d'Ivoire dénombrait 42 074 cas confirmés de la COVID-19 dont 37 797 guéris et 229 décès ; et le nombre de cas actifs est actuellement de 4 048.

« Il est à noter que ces résultats sont parmi les meilleurs en Afrique et dans le monde », s'est-il félicité. Autre point abordé au cours de cette réunion, la situation sécuritaire générale. Le Conseil National de Sécurité, a-t-il souligné, note que les élections législatives du samedi 6 mars 2021 se sont déroulées dans un climat apaisé, sur l'ensemble du territoire, grâce au dispositif sécuritaire mis en place par les Forces de Défense et de Sécurité.

Il ressort également de cette présentation, une nette amélioration de la situation sécuritaire sur l'ensemble du territoire, marquée par une baisse notable des incidents dans tous les domaines. « Le président de la République a adressé ses félicitations aux grands commandements pour les opérations de sécurisation menées, avec efficacité, sur l'ensemble du territoire ainsi que pour leur contribution remarquable aux élections apaisées du 6 mars dernier », at-il indiqué.

Le chef suprême des armées, Alassane Ouattara, a instruit le Conseil National de Sécurité de lui faire des propositions au sujet de la nécessité d'optimiser les ressources humaines dans l'Armée.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.