Gambie: Le pays portera plainte contre Banta Keita et ses complices pour blanchiment d'argent

Le journal The Point peut révéler de sources sures que Banta Keita, un Franco-Gambien et résident de Fajara M. Section, dans la municipalité de Kanifing, accusé d'avoir convoyé environ trois tonnes de cocaïne dans le pays se trouve présentement dans de beaux draps car le Bureau Gambien de Lutte Contre la Drogue (DLEAG) se prépare à l'inculper lui et d'autres suspects pour blanchiment d'argent.

Une source anonyme a confirmé ce développement au journal The Point. Cette source a également ajouté que l'agence anti-drogue du pays portera plainte contre le suspect pour blanchiment d'argent la semaine prochaine.

Il est bon de rappeler que des agents du Bureau de Lutte Contre la Drogue (DLEAG) ont saisi en Janvier 2021 environ trois tonnes de cocaïne dissimulées dans une cargaison de sel industriel provenant de l'Equateur d'une valeur marchande de plus de 88 millions de dollars. Il s'agirait de la plus grosse saisie de cocaïne jamais réalisée dans le pays par l'agence des stupéfiants.

Les 118 sacs avaient un poids total de 2 tonnes, 952 kg et 850 g. La cocaïne a été découverte lors d'une perquisition dans un container expédié du port de Guayaquil en Equateur et ayant transité par Algeciras en Espagne pour finalement jeter l'ancre dans le pays.

Selon notre source, plusieurs témoins ont été interrogés sur cette affaire par les enquêteurs. "Etant donné que c'est une affaire multinationale, un nombre important de pays sont concernés par cette enquête. Des enquêteurs en provenance de ces pays assistent présentement les enquêteurs de la DLEAG dans leurs investigations. "

Notre source a également ajouté : " Les enquêtes montrent que Banta Keita et ses complices à l'étranger devront faire face à des accusations de blanchiment d'argent. "

Le journal The Point a conclu que le principal suspect, Mr Keita, est probablement en fuite dans un pays de la sous-région ouest-africaine.

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.