Congo-Kinshasa: Assistance aux refugiés centrafricains - HCR et ses partenaires lancent un plan de réponse d'urgence

Ce plan d'urgence inter agences vise à répondre aux besoins complexes de quatre-vingt douze mille réfugiés de la République centrafricaine (RCA) récemment arrivés en RDC et près de cent mille membres des communautés d'accueil.

La mise en œuvre de ce plan dont la coordination est assurée par le HCR et le gouvernement congolais exige la mobilisation d'une enveloppe évaluée à soixante-neuf millions de dollars américains. La mobilisation de ces fonds permettra au HCR et aux dix-sept partenaires de fournir des abris d'urgence, des installations sanitaires, un accès aux soins de santé, à la nourriture, à l'eau et aux articles ménagers essentiels tels que les moustiquaires et les couvertures dans une vaste zone présentant d'énormes défis logistiques.

Cette assistance permettra d'alléger les conditions de vie de ces refugiés qui manquent presque de tout. Comme a indiqué Eric Mukandila Malu, secrétaire permanent de la CNR, qui a présidé le mardi 30 mars au nom du gouvernement congolais la cérémonie de lancement du plan de réponse d'urgence inter agences. « Les réfugiés centrafricains arrivés récemment en RDC sont essentiellement hébergés dans des familles d'accueil ou construisent des abris de fortune le long de la rivière Ubangi. Les besoins les plus pressants sont la nourriture, les abris, les articles ménagers de première nécessité et les dispositifs sanitaires ».

Avec l'appui des partenaires humanitaires, a-t-il souligné, il est possible de mobiliser davantage de ressources pour nous permettre ensemble de mieux faire face à cette urgence humanitaire. Ayant fui leur pays suite aux violences occasionnées durant les élections en 2020, les refugiés centrafricains ont élu domicile en RDC précisément dans les provinces du Nord-Ubangi, du Sud-Ubangi et du Bas-Uele.

Dans les trois provinces où vivent ces réfugiés, les agences des Nations Unies et les ONG travaillent en coordination. Cependant, le financement du travail des partenaires pour l'aide humanitaire est déjà dramatiquement faible en comparaison au nombre de réfugiés et leurs besoins qui vont crescendo. D'où l'appel lancé par Liz Kpam Ahua, représentante du HCR en RDC : « Le HCR appelle d'urgence la communauté internationale à mobiliser des fonds, afin que les organisations humanitaires puissent fournir une aide vitale aux réfugiés centrafricains et à leurs hôtes ».

Ces réfugiés qui ont fui les violences pendant la période électorale de décembre 2020 en RCA sont arrivés dans les provinces du Nord-Ubangi, du Sud-Ubangi et du Bas-Uele, rejoignant ainsi cent soixante-treize mille autres réfugiés de la RCA déjà présents sur le sol congolais depuis 2013 et 2018. La Commission nationale pour les réfugiés et le HCR organisent leur enregistrement biométrique. Au 20 mars, leur nombre était de cinquante et un mille huit cent quatre-vingt-dix personnes. Le processus de reconnaissance du statut de réfugié par le gouvernement de la RDC est déjà déclenché.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.