Egypte: Coopération bilatérale et immigration clandestine au menu des entretiens

L'Egypte aspire à renforcer les mécanismes de coopération bilatérale avec la Croatie sur tous les plans, ainsi qu'à hausser le volume des échanges commerciaux, a affirmé le Président Abdel Fattah Al-Sissi en recevant en audience, mercredi 31 mars 2021, le ministre croate des Affaires étrangères, Gordan Grlic Radman, apprend-on de la page officielle du porte-parole de la Présidence.

La rencontre, à laquelle ont assisté le chef de la diplomatie égyptienne, Sameh Choucri, et l'ambassadeur croate au Caire, a également porté sur les démarches susceptibles de développer la coopération économique entre les deux pays, pour qu'elle soit à la hauteur des relations politiques particulières entre ces deux pays amis, d'autant que l'Egypte offre à présent d'importantes opportunités industrielles et d'investissement avec la mise en place de géants projets de développement.

Le ministre croate s'est félicité d'avoir été reçu par le Président Al-Sissi, et a affirmé l'intérêt de son pays à poursuivre la coordination et les consultations avec l'Egypte dans tous les domaines. Il a également manifesté l'aspiration de la Croatie à renforcer ses relations avec l'Egypte qui possède une des plus importantes et des plus anciennes civilisations, d'autant qu'elle joue également un rôle axial sous la direction du Président Al-Sissi, pour enraciner les fondements de la stabilité et de la sécurité au Moyen-Orient et dans le Continent africain.

Le ministre croate a, à cet effet, parlé également des efforts réussis de l'Egypte pour mettre un terme à l'immigration clandestine vers l'Europe, via son territoire. L'entretien a aussi porté sur le suivi des dernières évolutions d'un certain nombre de dossiers régionaux d'intérêt commun, et à leur tête, le dossier libyen.

Les deux parties ont mis l'accent sur l'importance de conjuguer les efforts pour appuyer le processus politique actuel qui vise à sauvegarder l'Etat et ses institutions nationales, jusqu'à parvenir à l'échéance électorale vers la fin de l'année en cours.

Le Chef de l'Etat et le ministre croate ont échangé les visions autour du phénomène de l'immigration clandestine. La lumière a été jetée sur les efforts menés par l'Egypte pour lutter contre ce phénomène, émanant de la responsabilité de l'Egypte vis-àvis de ses citoyens et de la sécurité de ses partenaires.

Al-Sissi a affirmé que les solutions de ce problème ne doivent pas être uniquement sécuritaires, mais qu'il faut également résoudre les racines du problème, à savoir l'aspect économique.

Le Président a souligné que l'Egypte accueille sur son territoire environ 6 millions résidents de différentes nationalités africaines, arabes et autres. Qu'ils jouissent de tous les droits essentiels et y travaillent. Le ministre croate a, pour sa part, loué les efforts égyptiens pour réaliser la sécurité et la stabilité dans la région, affirmant l'intérêt à poursuivre la coopération avec l'Egypte à tous les niveaux pour faire face aux défis qu'affrontent les deux rives de la Méditerranée.

Gordan Grlic Radman a de même loué les démarches égyptiennes pour renforcer le dialogue entre les pays africains et arabes, ainsi qu'avec les pays de l'Union Européenne.

A La Une: Migrations

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.