Seychelles: 3 800 visiteurs arrivent aux Seychelles, une semaine après la relance du tourisme

Une semaine après que les Seychelles ont relancé l'industrie du tourisme à la plupart des pays, 3 800 visiteurs sont arrivés dans la nation insulaire, un chiffre qu'un haut responsable de la Seychelles Tourism Board (STB) décrit comme "plus que satisfaisant".

En plein milieu de la pandémie mondiale de COVID-19, les Seychelles ont rouvert leurs frontières à tous les visiteurs arrivant de tous les pays sauf l'Afrique du Sud le jeudi 25 mars afin de relancer leur industrie du tourisme.

La directrice générale de la STB, Sherin Francis, a déclaré à la SNA que « les arrivées de visiteurs pour la semaine dernière ont été plus que satisfaisantes compte tenu de tous les défis auxquels nous sommes confrontés ».

"Jusqu'à présent, les signes sont prometteurs et progressivement, nous pourrons reprendre possession de notre industrie", a déclaré Mme. Francis.

Un statisticien du Bureau national des statistiques (NBS), Aubrey Fock-Tave, a informé la SNA jeudi que pour la semaine du 25 au 31 mars, les Seychelles ont vu arriver 3 800 visiteurs. Cela représente 55% des 6820 arrivées totales de visiteurs depuis le début de 2021.

Les données collectées entre le 1er janvier et le 28 mars par NBS, le chiffre cumulatif pour 2021 montre que 5579 visiteurs ont débarqué aux Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental. Par rapport à 2020, lorsque 92 646 visiteurs ont atterri dans le pays pour la même période, les arrivées de visiteurs depuis le début de l'année ont chuté de 94%.

Le principal marché actuel pour les arrivées de touristes est les Émirats arabes unis (EAU), suivis par Israël et d'autres pays européens respectivement aux deuxièmes et troisièmes places. Les pays européens sont traditionnellement les principaux marchés des Seychelles, et lorsque la pandémie a commencé à affecter les arrivées l'année dernière, les cinq principaux marchés étaient l'Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l'Irlande du Nord, les Émirats arabes unis et l'Inde.

« Nous sommes très conscients que nos marchés sources traditionnels prendront un certain temps à se stabiliser compte tenu de l'évolution de la pandémie et des diverses restrictions qui existent encore sur ces marchés. Notre stratégie consiste à puiser dans ce que nous appelons le « marchés de prédilection », grâce aux données de marketing intelligent, nous avons vu qu'il y avait des demandes latente », a déclaré Mme. Francis.

Dans une récente interview, Mme. Francis a déclaré que le conseil d'administration se concentre actuellement sur la promotion de la destination insulaire en Israël, en Inde, en Russie, aux Émirats arabes unis et dans certains pays d'Europe de l'Est, car les restrictions continuent d'entraver les voyages entre les Seychelles et les principaux marchés traditionnels.

« Il était important à court terme que nous identifions une liste de ce que nous appelons les « marchés de prédilection » où nous savons qu'investir dans ces marchés entraînera un retour plus rapide. À condition que nous ayons une bonne connectivité aérienne et que les restrictions de voyage facilitent les déplacements sur ces marchés, il y a des couloirs de voyage établis, les visiteurs n'ont pas besoin de mise en quarantaine à leur arrivée aux Seychelles ou à leur retour dans ces pays », a déclaré Mme. Francis.

La présidente de la Seychelles Hospitality and Tourism Association (SHTA), Sybille Cardon, a souligné jeudi que même si "nous sommes tous heureux que le pays ait ouvert ses frontières à la plupart des touristes, ce ne sont pas tous les établissements qui obtiennent des réservations et attirent des touristes. "

Elle a déclaré que les choses devraient changer une fois les fermetures levées en Europe, qui est le principal marché pour les petits établissements.

"Il est vrai que pour le moment, ce sont surtout les grands hôtels qui ont des réservations, cependant, nous ne pouvons pas nous plaindre de cela car même si un client séjourne dans un grand hôtel, il part en excursion, au restaurant ou achète des souvenirs, cela aide le pays pour aller de l'avant », a déclaré Mme. Cardon.

Elle a ajouté que "mai semble mieux qu'avril, cependant, après cela, nous ne sommes pas trop sûrs de ce qui va se passer car pour les vacances d'été, la plupart des pays européens font tout pour que les Européens restent chez eux et dépensent leur argent en Europe".

"Nous sommes chanceux que les clients reviennent aux Seychelles et que le gouvernement ait pris la décision audacieuse de rouvrir le pays. Nous devons profiter de cette occasion pour accueillir nos clients de la meilleure façon possible. Cela garantira que lorsqu'ils sont de retour chez eux, ils transmettront le message que les Seychelles sont accueillantes et que tout va bien », a-t-elle déclaré.

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X