Afrique: Le Fonds de solidarité pour la riposte à la Covid-19 célèbre son premier anniversaire et appelle à maintenir le soutien

Le fonds a recueilli plus de 242 millions de dollars É.-U. auprès de plus de 661 000 particuliers, entreprises et organisations pour la riposte mondiale à la COVID-19 menée par l'OMS et ses partenaires.

Ce fonds permet à l'OMS de distribuer des fournitures et de communiquer des informations et des données de recherches vitales aux pays du monde entier.

En 2021, l'OMS aura besoin de 1,96 milliard de dollars É.-U. supplémentaires pour continuer à coordonner la riposte mondiale à la pandémie, plus de 60 pour cent desquels seront consacrés à l'accès aux outils de lutte contre la COVID-19, notamment les diagnostics, les traitements et les vaccins.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il y a tout juste un an, l'OMS créait le Fonds de solidarité pour la riposte à la COVID-19 qui donnait vie au soutien sans précédent apporté par des particuliers et des entreprises à l'OMS dans la lutte contre la COVID-19. Géré par la Fondation des Nations Unies et la Swiss Philanthropy Foundation, ce fonds a été mis sur pied sous forme de plateforme innovante pour permettre aux entreprises privées, aux particuliers et aux organisations de contribuer directement à l'action de l'OMS visant à prévenir les cas de COVID-19, les détecter et y faire face partout dans le monde.

C'est une solidarité sans précédent qui s'est manifestée au cours de la première année d'existence de ce fonds : à ce jour, plus de 661 000 donateurs ont fait des dons à hauteur de près de 250 millions de dollars É.-U. Les fonds recueillis ont servi à fournir à des millions d'agents en première ligne des équipements de protection individuelle, des fournitures médicales et des kits de dépistage essentiels, à gérer les fausses informations et l'infodémie, à venir en aide aux populations vulnérables comme les réfugiés et les personnes déplacées, ainsi qu'à contribuer à accélérer la recherche sur les vaccins, les tests et les traitements.

« Je remercie sincèrement tous les particuliers, entreprises et organisations qui ont contribué au Fonds de solidarité », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l'OMS. « Votre générosité a fait réellement avancer les choses. Aujourd'hui nous célébrons le premier anniversaire du fonds et l'on voit combien on peut accomplir ensemble dans les périodes difficiles... ».

Pour l'OMS, le Fonds de solidarité a été une source essentielle de financement de sa riposte globale. Depuis le début de la pandémie, l'OMS a expédié près de 250 millions articles d'équipement de protection individuelle et de fournitures médicales vitales, notamment de l'oxygène, dans plus de 150 pays ; elle a renforcé la capacité de centaines de laboratoires nationaux et infranationaux grâce à un soutien technique ; elle a également fourni plus de 250 millions de tests de diagnostic de la COVID-19 et coordonné le déploiement de plus de 180 équipes à travers le monde ; enfin, elle a contribué à la mise en place de plus de 12 000 lits de soins intensifs dans des systèmes de santé qui auraient sinon été sans doute débordés.

Malgré ces progrès, les tendances actuelles montrent que la lutte est loin d'être terminée. C'est pourquoi le fonds lance aujourd'hui un nouvel appel aux dons, afin de répondre aux besoins estimés à 1,96 milliard de dollars É.-U. dont l'OMS devra disposer en 2021 pour relever les défis actuels et futurs que pose la lutte contre la COVID-19.

Les contributions à la prochaine phase du fonds permettront à l'OMS et ses partenaires de continuer de s'employer à éliminer la transmission, à réduire l'exposition, à lutter contre les fausses informations, à protéger les personnes vulnérables, à réduire la mortalité et la morbidité, ainsi qu'à accélérer l'accès équitable aux nouveaux outils de lutte contre la COVID-19 ; et ce, notamment dans le cadre des travaux de l'OMS sur l'Accélérateur ACT qui vise à intensifier la vaccination dans le monde, en particulier dans les pays les plus vulnérables, et à assurer la livraison de fournitures vitales.

C'est la Fondation pour l'OMS récemment lancée qui dirigera la prochaine phase du Fonds de solidarité pour la riposte à la COVID-19 ; ainsi, la lutte contre la pandémie se poursuivra en collaboration avec la Fondation des Nations Unies et un réseau mondial de sociétés fiduciaires partenaires.

« Le Fonds de solidarité pour la riposte à la COVID-19 a suscité un formidable élan de générosité mondiale, d'une ampleur encore jamais connue auparavant. Toutes les ressources de la Fondation des Nations Unies ont été mises au service de cette action et grâce à l'abondance des fonds recueillis au niveau mondial, des fonds essentiels ont servi à répondre aux besoins les plus urgents de cette première année terrible de la pandémie. Le fonds de solidarité est un bel exemple de la puissance de l'action collective, et de ce que l'on peut faire lorsque des personnes de tous les secteurs et des quatre coins de la planète agissent à l'unisson pour faire face à une menace collective », a déclaré Elizabeth Cousens, Présidente-Directrice générale de la Fondation des Nations Unies.

Lancée en mai 2020, la Fondation pour l'OMS est une organisation indépendante qui octroie des subventions pour aider l'OMS à relever les défis sanitaires mondiaux urgents.

« Nous avons tous été touchés par la pandémie de COVID-19. Tous les pays. Toutes les entreprises. Toutes les communautés. Et c'était formidable de voir le monde entier faire bloc derrière l'OMS l'année dernière, quand des centaines de milliers de contributions ont été versées à son fonds de solidarité. Cet argent a été utilisé à bon escient et a sauvé d'innombrables vies », a déclaré Anil Soni, Directeur général de la Fondation pour l'OMS. « Je m'engage à faire perdurer le succès de ce fonds car c'est un bon moyen pour les particuliers et les entreprises de faire progresser la lutte mondiale contre la COVID-19. On ne viendra pas à bout de cette pandémie tant qu'elle persistera encore quelque part, et les dons au fonds de solidarité contribuent à faire avancer le monde vers la réalisation de cet objectif ».

Le Plan stratégique de préparation et de riposte à la COVID-19 (SPRP) et les directives qui l'accompagnent, publiés en février 2021, exposent clairement ce qui a motivé l'appel de l'OMS. Ce document oriente l'action coordonnée que l'OMS doit mener aux niveaux national, régional et mondial pour surmonter les difficultés actuelles dans la riposte à la COVID-19, pour lutter contre les inégalités et pour tracer les grandes orientations de l'après-pandémie.

« Nous avons accompli tant de choses au cours de l'année écoulée. Malheureusement, la pandémie est loin d'être terminée et il nous faut continuer le combat. Nous vous remercions de vos contributions et vous encourageons à maintenir votre soutien pour enfin venir à bout de la COVID-19 », a poursuivi le Dr Tedros.

Notes aux éditeurs

Rapport Riposte de l'OMS 2020 à la COVID-19 (en anglais)

En savoir plus sur la Riposte de l'OMS à la COVID-19 (en anglais)

À propos du Fonds de solidarité pour la riposte à la COVID-19

Le Fonds de solidarité pour la riposte à la COVID-19, géré par la Fondation pour l'OMS en collaboration avec le Fonds des Nations Unies et un réseau mondial de partenaires, est le principal moyen dont disposent les particuliers, les entreprises, les fondations et autres organisations du monde entier de contribuer directement à l'action de l'OMS et de ses partenaires, afin d'aider les pays à prévenir les cas de COVID-19, les détecter et y faire face, en particulier là où les besoins sont les plus importants.

À propos de la Fondation pour l'OMS

La Fondation pour l'OMS (en anglais) est une fondation indépendante qui octroie des subventions et dont le siège est à Genève. Elle vise à protéger la santé et le bien-être de tous dans toutes les régions du monde, et œuvre aux côtés de l'Organisation mondiale de la Santé et de la communauté sanitaire mondiale. Elle a pour objectif de venir en aide aux donateurs, aux scientifiques, aux experts et aux partenaires de mise en œuvre, et de faire campagne dans le monde entier pour que soient rapidement trouvées de nouvelles solutions, mieux adaptées, aux problèmes de santé mondiaux les plus urgents d'aujourd'hui et de demain. La Fondation s'attachera aux initiatives qui se fondent sur des données probantes et aident l'OMS à atteindre l'Objectif de développement durable 3 (ODD 3)(assurer une vie saine et promouvoir le bien-être de tous). Son action vise à réduire les risques sanitaires, à éviter les pandémies, à mieux gérer les maladies et à créer des systèmes de santé plus solides. Son action dans ces domaines consiste à sensibiliser et à soutenir ses partenaires, dont l'OMS, afin que chaque vie compte et que le monde soit prêt à faire face à toute urgence sanitaire susceptible de survenir.

À propos de la Fondation des Nations Unies

La Fondation des Nations Unies (en anglais) est une organisation caritative indépendante créée en tant que partenaire stratégique des Nations Unies afin de relever les plus grands défis de l'humanité, de mettre en place des initiatives intersectorielles pour régler les problèmes à grande échelle et de favoriser le progrès mondial.

Plus de: WHO

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.