Burkina Faso: Il etait temps

Pour faire face à la commercialisation et à l'utilisation de plus en plus fréquentes de drones civils, le gouvernement a décidé de mettre de l'ordre.

En effet, en sa séance ordinaire du 31 mars dernier, le Conseil des ministres a adopté un projet de loi, obligeant tout acheteur ou utilisateur du drone civil à se faire délivrer une attestation par le ministère en charge de la sécurité.

Il était vraiment temps au regard du contexte d'insécurité qui est le nôtre. Surtout quand on sait que les terroristes bénéficient parfois de complicités au sein des populations. Mieux vaut donc prévenir que guérir.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.