Mauritanie: Procédure contre l'ex-président mauritanien - Ses avocats dénoncent une violation des droits de la défense

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz

Mohamed Ould Abdel Aziz et une douzaine de personnalités dont l'un de ses gendres sont inculpés depuis le 11 mars de blanchiment d'argent, corruption, dilapidations des biens publics et enrichissement illicite. Mais les juges qui instruisent le dossier refuseraient de transmettre à la défense le dossier de leur client.

Nous estimons qu'il s'agit d'une atteinte grave d'une violation fondamentale des droits de la défense tels que consacrés d'abord par la Constitution de la République islamique de Mauritanie, tels que consacrés par le code de procédure pénale en vigueur en République islamique de Mauritanie, et tels que consacrés par les pactes internationaux et autres conventions auxquelles la Mauritanie est partie prenante.

Et je pense particulièrement au pacte international relatif au droit civil et politique auquel la Mauritanie est partie prenante. Ce dossier est essentiellement politique. Et donc, tous ces éléments qui se trouvent dans ce dossier n'ont aucun rapport avec les charges ou avec les chefs d'accusation qui sont reprochés à notre client. Nous avons communiqué avec le juge, nous lui avons finalement adressé une requête écrite.

Et figurez-vous qu'il nous a opposé une décision de non-recevoir écrite. Évidemment, nous avons saisi la chambre d'accusation pour lui poser tous ces problèmes en position de rendre une décision qui, nous l'espérons, sera une décision conforme à la loi.

Maître Taleb Khiyar, membre du collectif de la défense de l'ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X