Ile Maurice: Covid-19 - Des nouvelles régions décrétées zones rouges

communiqué de presse

D'autres endroits de l'île sont désormais considérés comme des zones rouges, à savoir, Surinam, Riambel, Rivière des Galets, Chamouny, Chemin Grenier et Chamarel, a annoncé ce soir le Deputy Commissioner of Police (DCP), M. Krishna Jhugroo, lors du point de presse quotidien du National Communication Committee sur la COVID-19, au bâtiment du Trésor à Port Louis.

La Vice-Premier ministre, ministre de l'Education, de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun, et le ministre de la Santé et du Bien-être, Dr Kailesh Jagutpal, étaient également présents.

Le DCP Jhugroo a informé que les régions suivantes ne sont plus considérées comme faisant partie de la zone rouge : Belle Terre, St Antoine, Hermitage, Camp Fouquereaux, Morcellement Pinewood, Belle Rive, Midlands, 16e Mile, Phoenix, Palmerstone, Morcellement Chazal, Closel, Carreau Laliane, Morcellement Boucan, partie de St Paul, et partie de Bonne Terre.

Il a fait ressortir que, du 10 mars 2021 à ce jour, quelque 2 938 personnes ont été prises en contravention pour non-port du masque et 7 766 personnes ont enfreint le Temporary Restriction of Movement Order. En ce qui concerne le Work Access Permit (WAP) pour les zones rouges, il a indiqué que 27 171 demandes ont été reçues depuis le 1er avril 2021 et 13 922 ont été approuvées pour le WAP spécial.

Pour sa part, la Vice-Premier ministre Dookun-Luchoomun a souligné que, depuis le 22 mars 2021, on constate que tout se passe bien pour les examens. Le Mauritius Examination Syndicate, a-t-elle ajouté, a pris des mesures supplémentaires dans les différents centres d'examen afin de s'assurer que toutes les mesures de précaution et d'hygiène sont respectées.

En outre, elle s'est attardée sur les examens de PSAC qui se tiendront du 06 au 09 avril 2021 et a réaffirmé que tous les autobus scolaires seront en mesure d'opérer comme il se doit. Tout parent qui veut accompagner son enfant sera en mesure de le faire, à condition d'avoir l'emploi du temps et carte d'étudiant de leur enfant.

Mme Dookun-Luchoomun a donné l'assurance que toutes les salles d'examen sont nettoyées et désinfectées après chaque session et que tous les frontliners du secteur de l'éducation avaient la possibilité de se faire vacciner contre la COVID-19. Quelque 17 000 doses ont été réservées en ce sens.

Le point sur la COVID-19

Le ministre Jagutpal a quant à lui fait ressortir que, du 05 mars 2021 à ce jour, les cas positifs ont été identifiés comme suit : 387 cas grâce à l'exercice de contact tracing et à travers les centres de dépistage ; 63 dans des centres de quarantaine ; et 13 suites à des tests aléatoires. A ce jour, 98 patients au total ont été autorisés à rentrer chez eux et le nombre de cas locaux actifs s'élève à 361, alors que quatre décès ont été enregistrés, dont deux liés au coronavirus. Au cours des dernières 24 heures, 32 cas locaux positifs ont été détectés.

Il a de plus a souligné que l'unité de radiothérapie de l'hôpital Victoria est considérée comme un centre de quarantaine pour les patients, où ils sont pris en charge par le personnel médical. Seuls les cas urgents sont admis dans l'unité. En ce qui concerne les patients dialysés, il a précisé qu'il y a 70 patients actuellement en quarantaine et qui se portent bien, tandis que 13 autres, qui ont été testés positifs à la COVID-19, sont à l'hôpital de Souillac dans des conditions stables.

A ce jour, 2 044 personnes sont en quarantaine. Quelque 1 489 tests PCR ont été effectués hier, et les résultats à 16 00 hrs aujourd'hui ont révélé 24 cas positifs. Des tests aléatoires ont été réalisés à Beau Bassin, Curepipe, la Clinique Muller, Surinam, Souillac, Chamouny, Chemin Grenier, Belle Ombre, Glen Park et Highlands.

Par ailleurs, en ce qui concerne la campagne de vaccination, 5 048 personnes ont été vaccinées aujourd'hui, dont 475 membres du personnel médical. Dr Jagutpal a réitéré son appel au personnel médical pour se faire vacciner au plus vite.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X