Congo-Kinshasa: Nord-Kivu - Environ 30 écoles fermées à la suite de l'insécurité à Ikobo

Une trentaine d'établissements scolaires primaires et secondaires ne fonctionnent plus dans le groupement Ikobo, secteur de Wanyanga, territoire de Walikale (Nord-Kivu). L'alerte a été lancée samedi 3 avril par un notable d'Ikobo.

D'après ce notable, l'absence d'activités scolaires fait suite aux affrontements récurrents entre les groupes armés dans cette zone. Craignant pour leur sécurité, les enseignants et les écoliers ne se présentent plus dans les écoles depuis plusieurs semaines.

La même source affirme que plusieurs familles dans cette contrée ont également abandonné leurs habitations, à cause de l'insécurité, et restent en leurs milieux de refuge.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.