Afrique du Nord: Deux embarcations secourues en Méditerranée

Les deux bateaux secourus samedi en Méditerranée transportaient 160 migrants. Un troisième reste malheureusement menacé dans les eaux.

Après trois jours difficiles en mer, environ 160 migrants ont été secourus samedi en Méditerranée à bord de deux bateaux, a annoncé Alarm Phone, une structure de volontaires qui alerte sur les cas de migrants en difficulté.

Mais on reste sans nouvelles du sort d'un troisième, à bord duquel se trouvaient 110 migrants et qui avait été repéré au sud-ouest de Malte. Ce bateau avait été signalé comme étant dans une situation "critique" en même temps que les deux autres, a indiqué Alarm Phone.

"Nous sommes heureux de confirmer que 2 des 3 bateaux en détresse ont été secourus et conduits vers Lampedusa après avoir été trois jours sans assistance", a tweeté Alarm Phone. Lampedusa est une petite île italienne située au sud de la Sicile.

Vendredi en fin de journée, Alarm Phone avait signalé la présence de trois bateaux de migrants qui se trouvaient près des zones de recherche et de secours maritimes de l'Italie et de Malte.

Les embarcations avaient été repérées par voie aérienne par une autre organisation humanitaire, Sea-Watch, qui avait appelé deux navires marchands à porter secours aux migrants.

Refus d'assistance

Samedi, Alarm Phone a déclaré que les forces armées maltaises et les garde-côtes italiens avaient refusé d'assister ces migrants ou de coordonner des opérations de secours de ces bateaux avec les navires marchands de passage.

Avant que deux des trois navires ne soient secourus, Alarm Phone a déclaré que l'un d'eux, à bord duquel se trouvaient environ 60 personnes, commençait à prendre l'eau, et qu'environ 100 migrants se trouvant à bord de l'autre étaient sans eau potable et sans nourriture depuis deux jours.

Plus de 1.200 migrants clandestins ont péri l'année dernière en tentant de gagner l'Europe en traversant la Méditerranée, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Depuis janvier, environ 300 sont morts ou ont été portés disparus au cours de ces traversées périlleuses, indique l'OIM.

A La Une: Afrique du Nord

Plus de: VOA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.