Afrique: Sommet de l'Africanité - Hommage à l'ancien DG de l'UNESCO Amadou Makhtar Mbow

Amadou Mahtar Mbow, lors de la célébration de l'anniversaire de son centenaire

Casablanca — Un hommage a été rendu, lundi à Casablanca, à l'ancien directeur général de l'UNESCO, Amadou Makhtar Mbow, en considération de son parcours exceptionnel, historique et exemplaire, dans le cadre du sommet de l'Africanité qui se tient jusqu'au 7 avril.

Ainsi, le trophée de la citoyenneté "Africanité" a été attribué au professeur Amadou Makhtar Mbow, premier directeur africain de l'UNESCO, qui a été remis au premier secrétaire de l'ambassade du Sénégal au Maroc, Papa Mada Ndor.

Intervenant à cette occasion, le Président de la Fondation du Trophée de l'Africanité, Nasrallah Belkhayat, a souligné le rôle d'avant-garde joué par Amadou Makhtar Mbow en Afrique pour ce qui est de la promotion de la situation de l'enseignement et de la culture au sein du contient.

Pour sa part, la directrice de communication au ministère de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Fatima Wahmi, a indiqué que ce sommet revêt une grande importance, car il est organisé à l'occasion du 100è anniversaire de Amadou Makhtar Mbow.

L'engagement de M. Mbow a été d'un grand apport pour l'Afrique dans les domaines de l'éducation et de la culture, a-t-elle ajouté, rappelant qu'il avait occupé plusieurs postes de responsabilité, dont celui de ministre de l'enseignement et ministre de la culture au Sénégal.

De son côté, le vice-président du cercle d'amitié et de fraternité Maroc/Sénégal, Mohamed H'midouche a affirmé qu'Amadou Makhtar Mbow (citoyen sénégalais / membre de l'académie du Royaume) se distingue par le fait qu'il a été le premier citoyen africain à présider un organisme relevant des Nations-Unies.

Cet homme, connu par son intégrité, sa transparence, sa droiture, et sa défense des valeurs nobles africaines, avait milité pour les intérêts de l'ensemble des pays du tiers monde, a-t-il poursuivi.

Quant à Mme Maiga Adizatou Hamza, actrice associative malienne, elle a mis l'accent sur la grande signification que revêt cet hommage à Amadou Makhtar Mbow, notant qu'il s'agit d'un évènement qui consacre la culture de la reconnaissance et que l'Afrique a besoin d'un homme de son calibre.

M. Amadou Makhtar Mbo, né le 20 mars en 1921 à Dakar, avait occupé le poste de directeur général de l'UNESCO pendant 13 ans (de 1974 à 1987) et plusieurs hautes fonctions au Sénégal.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X