Sénégal: Phase II du Pudc - Le programme va générer 30 mille emplois indirects selon Macky Sall

Le développement de l'économie rurale a été au cœur du discours du président de la République à la veille de la fête de l'indépendance. Macky Sall cite la mise en œuvre de la phase II du Programme d'urgence de développement communautaire (Pudc).

«Nous irons plus loin encore dans le développement de l'économie rurale, avec cette phase II du Pudc qui mobilisera 63 entreprises et génèrera 11 200 emplois directs et plus de 30 000 emplois indirects », a déclaré M. Sall. Dans son discours, il a annoncé que la 3e usine d'eau de Keur Momar Sarr sera mise en service en mai prochain.

«Cet ouvrage de grande envergure, doté d'une conduite d'eau de 216 km et d'une capacité de 100 000 m3 par jour, pour sa première phase, sur 200 000 m3 au total, contribuera à améliorer de façon substantielle la fourniture en eau pour Dakar, Thiès et d'autres localités », a expliqué le chef de l'Etat. Il a ajouté que d'autres travaux sont en cours à Louga, Kaffrine, Matam, Tambacounda, Kédougou, Kolda, Sédhiou et Ziguinchor.

Macky Sall a souligné qu'ils seront suivis de la construction et de la remise en état d'ouvrages à Thiès, Tivaouane, Diourbel, Mbacké, Kaffrine, Fatick et Kaolack, en plus du programme national de 80 000 branchements sociaux entièrement subventionnés par l'Etat.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.