Afrique: Le militantisme et les engagements pour accélérer l'égalité entre les femmes et les hommes marquent la conclusion du Forum Génération Égalité de Mexico

Les mouvements de jeunesse et féministes contribuent à dynamiser l'appel à l'action

Ces engagements exemplaires inspirent et préparent le terrain pour la prochaine étape du Forum, prévue à Paris en juin 2021.

Lancement des Coalitions d'action : Un plan mondial pour l'égalité entre les femmes et les hommes

Relations presse : Miguel Trancozo Treviño : m.trancozotrevino@unwomen.org, +525 538 366 192 ou Carlos Vargas, INMUJERES (Institut national de la femme) : crvargas@inmujeres.gob.mx.

Mexico, le 31 mars 2021 : Le Forum Génération Égalité de Mexico s'est achevé aujourd'hui par la présentation d'une première feuille de route des coalitions d'action ainsi que de nouveaux engagements catalytiques en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes. Ces engagements préparent le terrain pour la seconde étape du Forum qui aura lieu à Paris du 30 juin au 2 juillet 2021 et qui sera un moment déterminant pour la prise d'engagements. Les représentant·e·s de la jeunesse et de la société civile ont également partagé une vision pour 2026 et un parcours féministe commun. Ces progrès ont été rendus possibles par une coalition intergénérationnelle dynamique de parties prenantes représentant les gouvernements, la société civile, les organisations féministes et de jeunesse, le secteur privé, les organisations philanthropiques et les organisations internationales.

Le Forum de Mexico, qui vient de se dérouler du 29 au 31 mars, a rassemblé près de 10 000 personnes, notamment plus de 250 intervenant·e·s de 85 pays afin de redonner de l'élan aux mesures et aux mouvements en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes. Reflétant l'ambition de mobiliser les nouvelles générations, près de la moitié des participant·e·s avaient moins de 30 ans. La rencontre s'est déroulée dans un contexte de plus en plus préoccupant quant aux répercussions de la pandémie de COVID-19 sur la « crise des inégalités entre les femmes et les hommes », rendant l'adoption de mesures concrètes et la mobilisation d'investissements en matière de droits des femmes plus que jamais nécessaires. Un quart de siècle après les emblématiques Conférence et Plate-forme d'action de Beijing, le Forum a pour objectif de relancer les efforts pour concrétiser pleinement les initiatives.

Lors de la clôture du Forum, M. Marcelo Ebrard, secrétaire des Relations extérieures du Mexique, a partagé au nom de son gouvernement (co-organisateur du Forum) sa vision du féminisme comme une feuille de route pour guider le changement dans le contexte des grandes inégalités que la pandémie de COVID-19 a exacerbées. « Le féminisme entretient un optimisme la voie du féminisme pour transformer nos sociétés, et toujours rester optimistes », a-t-il déclaré.

La journée de clôture a également permis de présenter des engagements catalytiques proposés pour inspirer et mobiliser des mesures d'engagement plus importantes qui seront au centre de l'événement de Paris :

Au Mexique, l'Institut national de la femme (INMUJERES), en partenariat avec ONU Femmes, a lancé une initiative pour une Alliance pour le Travail des soins à la personne dans l'espoir d'alléger le fardeau que sont ces tâches non rémunérées qui empêchent les femmes d'accéder aux opportunités économiques, phénomène encore alourdi avec la pandémie ;

Women Moving Millions: un réseau mondial de philanthropes qui s'est engagé à lever 100 millions de dollars d'ici le Forum de Paris pour soutenir l'intégralité du programme des coalitions d'action ;

Un partenariat stratégique entre la Fondation Ford, le Fonds Égalité et le gouvernement du Canada a annoncé un engagement en insistant sur l'importance de mobiliser du financement féministe pour pouvoir réaliser l'égalité entre les femmes et les hommes, notamment une contribution d'un montant de 15 millions de dollars de la Fondation Ford au Fonds Égalité ; des plans pour lancer une Alliance mondiale multipartite pour des mouvements féministes durables ; et un engagement de 10 millions de dollars du Canada envers le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

Dans le cadre du Forum Génération Égalité, le gouvernement mexicain a également lancé le « Groupe des amis de l'égalité entre les femmes et les hommes », intégré par 20 États membres, et engagés à coordonner les efforts et à promouvoir des actions dans différents forums multilatéraux en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes.

Les engagements pris lors du Forum répondent aux besoins pressants de la société civile, des mouvements de jeunesse et des mouvements féministes, ainsi qu'au Plan mondial d'accélération pour les coalitions d'action du Forum : des partenariats multi-acteurs dont le travail consiste à identifier les mesures les plus efficaces à prendre pour accélérer l'égalité entre les femmes et les hommes dans des domaines allant des droits économiques à l'arrêt des violences faites aux femmes. Ce plan d'action illustre les mesures nécessaires pour assurer la transformation de l'égalité entre les femmes et les hommes dans le monde. Vous pouvez consulter le document dans son intégralité en cliquant ici.

« Ce que nous voulons est ambitieux, mais juste. Cette justice n'a rien de radical, ce n'est qu'un point de référence qui devra bientôt faire partie intégrante de la normalité », a déclaré Phumzile Mlambo-Ngcuka, directrice exécutive d'ONU Femmes. « L'heure est venue d'agir pour l'égalité entre les femmes et les hommes dans la société tout entière. Nous comptons sur des alliés, et sur le fait qu'il n'y ait plus de témoins impassibles d'injustices. Ceux et celles qui contrôlent le pouvoir, les ressources et l'influence doivent être les champion·e·s de Génération Égalité et nos partenaires dans la mise en œuvre des actions catalytiques bien pensées par les Coalitions d'action. Chacun de ces plans de changement sans précédent sera financé par des investissements et dirigé par celles et ceux qui ont le pouvoir et la portée nécessaires pour réaliser nos ambitions. »

Le Forum de Mexico a ouvert la voie à un héritage durable en matière d'égalité. Le Forum s'engage maintenant vers l'étape culminante de Paris qui se déroulera du 30 juin au 2 juillet. Les dirigeants du monde entier réunis à Paris lanceront le plan mondial d'accélération pour l'égalité entre les femmes et les hommes et des engagements ambitieux et concrets en faveur d'une reconstruction plus égalitaire de nos sociétés, alors que le monde sortira progressivement de la pandémie de COVID-19.

S'exprimant lors de l'événement au nom du gouvernement français, Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, a déclaré : « Le nouveau multilatéralisme que nous devons bâtir aujourd'hui sera assurément jugé à l'aune de notre capacité à promouvoir et à défendre, ensemble, les droits des femmes et des filles. Des progrès concrets sont nécessaires, et vite. Ces progrès, grâce au travail que vous venez d'accomplir aujourd'hui, sont à notre portée, pourvu que nous restions mobilisés, ensemble. À partir du 30 juin, je vous donne rendez-vous à Paris, au Forum Génération Égalité. »

Les représentant·e·s de la société civile et de la jeunesse impliqué·e·s dans la conception conjointe du Forum ont marqué la clôture de l'événement en partageant leurs aspirations pour l'avenir. Zoneziwoh Mbondgulo-Wondieh, directrice exécutive de Wfac Cameroun, a appelé à porter des « actions transformables en un véritable changement » avant d'encourager les participant·e·s à « relever le défi d'être la première génération à faire de l'égalité entre les femmes et les hommes une réalité. » Chamathya Fernando, une jeune militante du Sri Lanka, a déclaré que le travail de la campagne Génération Égalité représente « la voix de chacun·e d'entre nous qui brise les stéréotypes, surmonte les obstacles, exige la justice et se bat pour les droits humains. Nous ne laisserons personne derrière nous, et nous ne nous arrêterons pas, car c'est notre présent et ce sera notre avenir. »

Les organisations souhaitant devenir porteur ou porteuse d'engagements dans le cadre du Forum Génération Égalité peuvent consulter la FAQ ou remplir une déclaration d'intérêt.

Tagged:

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X