Congo-Kinshasa: Cellule de communication du chef de l'Etat - Erik Nyindu promet d'être à la hauteur de ses responsabilités

Erik Nyindu Kibambe, nommé à la tête de la Cellule de communication du Chef de l'État, a pris officiellement ses fonctions le vendredi 2 avril 2021. Il chapeaute la structure résultant de la fusion du service de Communication et de le Presse présidentielle.

Au terme d'une brève cérémonie de remise et reprise avec Abraham Lwakabwanga, le Directeur sortant de la presse présidentielle, le nouveau Directeur de la Cellule de communication du président de la République a réitéré sa promesse d'être à la hauteur des responsabilités qu'il devrait assumer.

La cérémonie s'est déroulée en présence du Directeur de cabinet adjoint chargé des questions sociales et humanitaires, Olivier Mondonge.

Abraham Lwakabwanga a profité de cette circonstance pour faire ses adieux à ses anciens collaborateurs. Il a saisi l'occasion pour réitérer ses vœux de réussite au nouveau directeur de la cellule de communication du Chef de l'État.

Pour sa part, en tant que Directeur de la cellule de communication présidentielle, M. Nyindu a également adressé ses remerciements à l'ex Dirpress pour les services rendus tout en reconnaissant les énormes défis auxquels il a été confronté. Le Directeur Nyindu a appelé l'équipe fusionnée à redoubler d'ardeur dans un esprit collaboratif et de cohésion pour atteindre les objectifs assignés.

Assistaient également à cette cérémonie de remise et reprise, Giscard Kusema et Paul Diakiese, adjoints à l'ancienne Direction de la presse présidentielle. Tous deux demeurent cadres dans la nouvelle cellule de communication.

La passation de bâton entre messieurs Nyindu et Lwakabwanga s'est déroulée aussi avec la participation de Jean Pierre Wafuana qui assumait jusque-là l'intérim à la direction de communication, depuis le départ de Lydie Omanga, appelée à des nouvelles responsabilités. Désormais, M. Wafuana accompagnera le nouveau Directeur en qualité d'adjoint dans la nouvelle structure.

Signalons, par ailleurs, que M. Lwakabwanga ne digère visiblement pas bien son départ de la Présidence de la République. Il fait l'objet de nombreuses critiques sur la toile depuis quelques jours, pour avoir indexé dans une de ses publications, certains journalistes comme étant des saboteurs des actions du chef de l'Etat. Cela a engendré un énorme tollé dans le milieu de la presse congolaise.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.