Sénégal: Départ à la direction générale de Pamecas - Malick Diop laisse un résultat positif après 6 ans de services

Malick Diop quitte la direction générale de Pamecas dont il pilotait depuis 2015, avec des résultats positifs liés à l'atteinte des objectifs qui avaient motivé le choix alors, porté sur sa personne pour conduire un plan de redressement du réseau, rétablir les fondamentaux et restaurer la crédibilité du réseau. Les comptes du réseau au 31 décembre 2019, extériorisent un résultat net positif de 1,2 milliards de francs Cfa et pour l'exercice 2020, le résultat net provisoire après vérification ressort à 600 millions de francs Cfa.

« Nous avons bâti avec l'équipe, une institution résiliente, respectée par ses pairs et ses partenaires, appréciée par ses membres et à laquelle ses collaborateurs sont attachés. Tels sont des propos de Malick Diop qui, désormais, prend congé de la direction générale de Pamecas, après 6 années de services à la tête de ladite direction.

Regardant dans son rétroviseur pour évoquer un peu le passé, il rappelle : « J'étais appelé en 2015 pour conduire un plan de redressement du réseau. La mission était de rétablir les fondamentaux et de restaurer la crédibilité du réseau et ce faisant rétablir la confiance. »

Aujourd'hui, indique-t-il, l'institution dispose d'un cadre de gestion adapté, d'un dispositif de contrôle à niveau et d'une organisation pour porter sa croissance. Aussi, se réjouit-il, elle a renoué avec la rentabilité, sa situation prudentielle est globalement satisfaisante, ses indicateurs de qualité conformes.

Par conséquent, explique M.Diop, les comptes du réseau au 31 décembre 2019 audités par le cabinet Mazars extériorisent un résultat net positif de 1,2 milliards de francs Cfa et pour l'exercice 2020, le résultat net provisoire après vérification ressort à 600 millions de francs Cfa en dépit de la crise sanitaire.

« Tout ce que nous avons fit, nous l'avons entrepris dans la transparence, pour l'intérêt de l'institution, dans le respect des orientations du Conseil d'administration, dans le respect des procédures et de la réglementation, dans le respect des recommandations de la Commission bancaire et dans le respect das valeurs du travail et de l'esprit d'équipe », soutient Malick Diop

Dans la foulée, renchérit M. Diop, « je remercie tous nos partenaires techniques et financiers pour leur foi en notre institution et ses dirigeants ». Avant de confier enfin : « Je pars, fier de l'expérience, en laissant un héritage qui aidera à maintenir un niveau d'exigence élevé en termes de stratégie et de modèle de gouvernance pour faire de l'institution un réseau plus solide et plus utile socialement. »

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.