Cote d'Ivoire: Hamed Bakayoko - Amoureux du sport et grand ami des footballeurs

Le monde du sport pleure et continuera de pleurer Hamed Bakayoko. Depuis ce mercredi 10 mars 2021, la famille sportive a perdu un grand admirateur, un ami, un soutien. Hambak, s'il est dans l'imaginaire collective cet homme politique, un mécène culturel et un magnat des médias, est un grand amoureux, un glouton consommateur de la chose sportive et ami des footballeurs. «Il nous aimait, nous les footballeurs. A le voir, tu as l'impression qu'il veut devenir footballeur. Mais au-delà, il aimait profondément ceux qui réalisent de très bonnes choses», confiait Kolo Touré Abib.

L'ancien défenseur international, champion d'Afrique 2015, aujourd'hui reconverti en entraîneur - il est l'adjoint de Brendan Rodgers à Leicester - parle même d'une amitié désintéressée. Puisque le Premier ministre rendait plus de service aux footballeurs qu'il en recevait. Et le concerné l'a si bien révélé, le 16 juillet 2010, à la CAISTAB lors du gala de bienfaisance de la Fondation Eboué Emmanuel.

Une soirée organisée autour du concept «Je donne ma prime pour un kit scolaire» dont il était le président. «Nous les politiciens, quand nous posons un acte, nous cherchons quelque chose derrière. Or les joueurs le font de manière désintéressée. Ils ont déjà de l'aura, il y a toute une publicité autour d'eux. Ils ne cherchent rien en posant de tels actes. Ils font preuve de sens du partage qu'il faut saluer. Parce que quand Dieu te donne, il faut pouvoir partager. C'est pour cela que nous devons tous être des envoyés de Dieu à quelque niveau que ce soit. Soyons des envoyés de Dieu et aidons ceux qui en ont besoin. Partageons sans rien attendre en retour. C'est pourquoi nous devons soutenir ces jeunes, les joueurs qui posent des actions de haute portée sociale et de manière désintéressée», disait en cette nuit de vendredi 16 juillet, Hamed Bakayoko.

Son amitié avec le monde du ballon rond se manifeste avec les relations de bonnes intelligences qu'il entretient avec Ahmed Ouattara dit Adjedou. L'ancien attaquant des Eléphants et goleador de l'Africa Sports est un ami de longue date, un pote du ministre d'Etat depuis plusieurs années. D'aucuns n'hésitent même pas à lui attribuer un statut de chargé de mission. Le 28 novembre 2020, il revendiquait son amitié de plus de 30 ans avec feu Augustin Sidy Diallo. Ce dernier qui vivait déjà dans le bain du football a-t-il joué un rôle dans l'amour d'Hambak pour le ballon ? Difficile de répondre mais on peut conclure que fréquenter une telle personnalité a aiguisé sa passion.

En 2011, il était de ceux qui ont milité et presque forcé Sidy Diallo à prendre la Fédération ivoirienne de football. Plusieurs autres dirigeants notamment Yacine Idriss Diallo Jacques Anouma, Malick Tohé, sont du cercle restreint et de confiance du seul ministre d'Etat du gouvernement ivoirien jusqu'à la date du 10 mars 2021. Et c'est avec une grosse fierté qu'il revendiquait cette proximité avec ce monde. Son amour pour le football et ses pratiquants, il le vivait dans sa résidence du quartier chic de Beverly Hills à Cocody.

Il y organisait des parties de football où est construite une aire de jeu équipée de gazon synthétique. Il n'hésitait pas à y inviter des amis, Kolo Touré, Aruna Dindane, Salomon Kalou, Siaka Tiéné «Chico», Ahmed Ouattara, Samuel Eto'o, Didier Drogba,... Justement, Samuel Eto'o. L'ancien capitaine des Lions Indomptables est un privilégié du Golden Boy. Un copain de premier choix de l'ancien ministre de la Défense. Ces deux personnalités partageaient une complicité si forte.

Aussi bien en Côte d'Ivoire, au Cameroun et même en Europe, ces derniers ne manquent aucune occasion de se retrouver et d'échanger sur des projets communs. Le Camerounais a couru dès les premiers instants du décès sur les bords de la lagune Ebrié pour pleurer son frère, présent à toutes les étapes des obsèques. Car les différents séjours d'Eto'o en Côte d'Ivoire, comme l'a révélé le journaliste Adam Khalil, étaient souvent motivés par la présence de Hambak sur les bords de la Lagune Ebrié. «Tu nous a donc vraiment tous doublé. Rip (Rest in peace - Repose en paix)», a écrit Didier Drogba.

Proche de l'ancien capitaine emblématique des Eléphants, Adam Khalil raconte : «Malgré sa stature d'homme d'Etat, il ne s'embarrassait pas de fioritures pour prendre son téléphone et appeler en personne, ces différents joueurs et stars du monde du football, pour s'enquérir de leur nouvelle. Ou encore de pousser les échanges jusqu'à faire des analyses de matchs de Ligue des champions d'Europe, de Coupe d'Afrique... ».

Une autre facette de l'amour d'Hambak pour le ballon rond. Président d'honneur de SOL FC d'Abobo, un club de Ligue 1 auquel il a remis un car flambant neuf de plus de 35 millions, il n'hésite pas à faire corps avec la SOA comme en 2019 lorsqu'il s'est déplacé au stade Robert Champroux à Marcory pour réceptionner le trophée du premier sacre des Militaires en Ligue 1.

Mécène sportif Parrain de fondations et de compétitions sportives, Hamed Bakayoko est même un athlète pluridisciplinaire. Il consomme tout ce qui est sport. Si son amour pour les footballeurs le pousse à parrainer leur fondation, comme c'est le cas de celles d'Eboué Emmanuel en 2010 ou encore de celle de Salomon Kalou - il a été le premier parrain de la Fondation éponyme en 2015 - il est omniprésent dans le paysage sportif.

En septembre 2019, Hamed Bakayoko a accepté d'associer son image et d'accompagner les 2e Prix Sports-Etudes promus par Lanfiara Management Sport (LMS) d'Abdoulaye Diabaté. Des prix d'excellence qui font la promotion du sport, particulièrement le football, mais avec une priorité aux études. Depuis quatre ans, il parraine régulièrement le Zébié, le mythique tournoi de maracana de Yopougon Selmer organisé par Aimé Zébié.

Son gabarit s'y prête bien. Et il n'a pas hésité un seul instant à faire partie de cet autre monde. Celui de la balle au panier. Par courrier formel, il a donné son aval à la cooptation de la Fédération ivoirienne de basketball (FIBB) de faire de lui son président d'honneur. Grand amateur de Golf, il s'y adonne quand son emploi du temps le lui permet.

Le 11 octobre 2017, il aide la Fédération à relancer l'Open de Côte d'Ivoire doté du trophée Felix Houphouët-Boigny. Cette compétition internationale somnolait depuis 18 ans. Et il s'est déplacé en personne pour procéder au lancement du 19e Open, montrant ainsi sa passion pour cette autre discipline.

En athlétisme, il est aussi omniprésent. «Je n'ai pas de mots pour qualifier ce choc! C'est en larmes et le cœur meurtri, que je vis le départ soudain, brusque et précipité du Premier ministre Hamed Bakayoko. C'était un homme d'une grande gentillesse et de disponibilité incroyables! Il aura toujours été présent pour moi de façon spéciale (... )», postait le 12 mars, 48 heures après l'annonce de son décès, l'athlète ivoirienne Murielle Ahouré. Hamed Bakayoko sait même mettre les sportifs en valeur.

En septembre 2017, il organise une «Journée de cohésion de l'armée», après les mutineries de janvier et mai. Nommé ministre de la Défense, il a fait appel à Marie-Josée Ta Lou, vice-championne du monde des 100 et 200 mètres de Londres. Objectif : «Donner un exemple aux soldats des résultats que l'on peut obtenir avec du travail et de la discipline».

Le champion d'Afrique du 100 mètres, Meïté Ben Youssef ne s'est pas fait prier pour montrer à la face du monde le soutien dont il bénéficie de la part du ministre d'Etat. Accompagné par le président de la Fédération d'alors Nicolas Débrimou et son vice-président, Serge Doh, il était allé présenter sa médaille à Hambak et lui dire merci pour sa constante sollicitude. Le 13 octobre 2020, il a reçu en audience et encouragé le jeune sprinter Arthur Gué Cissé. Hambak est, en sus, un grand pratiquant des arts martiaux et spécialement du taekwondo où il est détenteur de la CN 5e Dan.

Premier parrain du club de Serge Nabi Soumah, «Hamed Bakayoko Excellence», il a apporté son soutien à Cheick Cissé, le champion olympique 2016, pour la suite de sa carrière. Bon vivant et toujours disposé à répondre aux sollicitations des sportifs et surtout des footballeurs, Hamed Bakayoko troque régulièrement le costume cravate pour le maillot-bas-crampons pour des matchs de gala aux côtés des stars du football.

Le match de gala gouvernement-FIF, le 5 janvier 2012, en soutien à l'équipe nationale alors en route pour la CAN de la même année, match de gala entre la coalition des partis politiques et les anciennes gloires pour appeler à des élections apaisées en 2015 (élection C Pas Gnaga),.. Avec le décès du Premier ministre, le monde sportif perd un grand mécène. Les footballeurs, c'est un frère, un ami, un confident, un coéquipier et équipier qui a fait son jubilé, depuis ce mercredi 10 mars 2021.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.