Afrique: Solidarité des Evêques africains après les explosions de Bata

Malabo — « Aux familles de tous ceux qui ont perdu leurs êtres chers, nous, Evêques d'Afrique, exprimons nos plus sincères condoléances. A tous les blessés et à tous ceux qui ont été touchés par les explosions, nous exprimons notre proximité spirituelle et notre solidarité » affirme une note envoyée à l'Agence Fides par le Symposium des Conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar (SCEAM) relative à la série d'explosions qui ont bouleversé le Dimanche 7 mars Bata, capitale économique de Guinée équatoriale et ville la plus peuplée du pays (voir Fides 08/03/2021).

Les membres du SCEAM se déclarent « profondément attristés » suite à la « situation tragique et déplorable » provoquée par la tragédie « aggravée par la pandémie actuelle de corona virus ».

Selon les derniers bilans, dans le cadre de la série d'explosions ayant intéressé la caserne Enkoantoma de Bata, 105 y ont trouvé la mort et 605 autres ont été blessées dont 482 ayant déjà quitté les hôpitaux de la ville qui compte un peu plus de 250.000 habitants.

« Des moments comme celui-ci soulèvent des doutes quant à l'omnipotence et l'omniprésence de Dieu, en particulier pour ceux qui sont en proie à l'angoisse et à la douleur » affirme le Message du SCEAM. « Cependant, comme nous le lisons dans le Psaume 34, 19 : « proche est Yahvé des coeurs brisés, il sauve les esprits abattus ».

« Nous invitons l'Eglise et les organisations civiles ainsi que toutes les personnes de bonne volonté en Afrique et dans les autres parties du monde à venir en aide à nos frères et sœurs de Guinée équatoriale » demandent les Evêques du SCEAM. « Chers frères et sœurs de Guinée équatoriale, soyez certains que l'Eglise-Famille-de-Dieu en Afrique est proche de vous et vous porte dans ses prières quotidiennes, adressant des suppliques à Jésus-Christ pour vous réconforter et vous fortifier. Levez les yeux vers Dieu avec espérance. Il souffre avec vous et ne vous a pas abandonné. Courage ! Que Notre-Dame, Reine d'Afrique, assure sa protection maternelle à ses enfants ! » conclut le Message.

Différents pays ont envoyé des équipes de secours et des aides à Bata, dont l'Espagne, le Venezuela, Israël et la France. Il n'est pas exclu que les services de secours trouvent d'autres victimes à l'épicentre des explosions, lesquelles ont provoqué la destruction de la poudrière de la caserne et détruit plus de 100 maisons.

Plus de: Agenzia Fides

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X