Sénégal: District sanitaire de Malem Hodar - L'Usaid offre des équipements médicaux estimés à 20 millions de FCFA

Le Gouvernement des États-Unis, par l'intermédiaire de l'Agence des États-Unis pour le développement international (Usaid), a remis, le 24 mars dernier, des équipements médicaux d'une valeur estimée à 20 millions de FCfa (36 000 Usd) au district sanitaire de Malem Hodar, situé dans la région de Kaffrine. Selon un communiqué de presse, ce don d'équipements, dont l'objectif est d'améliorer la fonctionnalité de 75 % des maternités rurales du district, comprend des tables d'accouchement, des autoclaves et des appareils d'électrocardiographie.

Outre ce don de l'Usaid, précise-t-on, le Conseil départemental de Malem Hodar a apporté une contribution supplémentaire de 20 millions de FCfa qui servira à la rénovation des structures de santé et à la prise en charge des salaires du personnel.

Ce don, ajoute le communiqué, entre dans le cadre d'une activité conjointe de l'Usaid et du gouvernement du Sénégal appelée Ndamir (un mot serer qui signifie « alliance ») visant à réduire la mortalité maternelle et infantile tout en y renforçant les efforts de prévention et d'élimination du paludisme. Ndamir apporte une assistance ciblée aux régions et districts médicaux du Sénégal dans le but de pérenniser les acquis en matière de santé et d'encourager la mobilisation de ressources nationales, tout en utilisant les systèmes du pays de la manière la plus efficace possible.

Selon la même source, la mise à disposition de ces équipements témoigne, encore une fois, de la volonté de l'Usaid d'appuyer le district sanitaire de Malem Hodar et de son engagement constant auprès du gouvernement sénégalais pour améliorer les résultats de santé à travers le pays. Il entre dans le cadre d'un programme de soutien plus étendu de l'Usaid, qui, avec un financement de plus de 60 millions de dollars US par an, est le plus grand contributeur au secteur de la santé au Sénégal.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.