Burkina Faso: Plus jamais ça !

Pour avoir porté plainte contre un présumé violeur de sa fille de ménage, un particulier a vu son domicile incendié par des jeunes en colère qui protestaient ainsi contre l'arrestation du mis en cause.

C'était le 1er avril dernier, à Somgandé, à Ouagadougou. En agissant ainsi, les manifestants oublient qu'au lieu de voler au secours du prévenu, ils n'ont fait qu'aggraver son cas.

Car, force doit rester à la loi. Le Burkina est une république encadrée par des textes et non une jungle où les plus forts s'arrogent impunément des droits sur les autres. Plus jamais ça !

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Le Pays

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.