Cote d'Ivoire: Football /Mariam Dao Gabala (Préisdente du Comité de normalisation ) - "Aucun club ne peut prendre le championnat en otage"

La présidente du comité de normalisation de la FIF (Fédération ivoirienne de football) n'entend pas céder aux caprices d'un club. Samedi dernier, Mariam Dao Gabala a réaffirmé sa détermination à mener à bien sa mission de normalisation du football ivoirien, au cours d'une émission bilan au siège de la FIF à Treichville.

A cette occasion, Mariam Dao Gabala a dressé le bilan parcours de sa gestion depuis le 21 janvier 2021, date sa prise de fonction. La présidente du comité de normalisation de la FIF, qui était pour la circonstance entourée de Martin Bléou et Abé Adou, tous deux membres de ce comité, s'est prononcée sur le cas de l'Africa Sport. Sur la question, le comité de normalisation a dit ne pas avoir tous les éléments nécessaires pour savoir qui de Vagba Alexis ou d'Antoine Bahi a la légalité et la légitimité.

Dao Gabala a rassuré que le comité de normalisation n'a pris aucune décision concernant le club vert et rouge. Elle a fait savoir que si les deux camps n'arrivent pas à accorder leurs violons, le comité de normalisation se verra dans l'obligation suspendre le club ou le mettre sous administration provisoire pour mettre fin au bicéphalisme à sa tête. « Le destin de l'Africa Sport se trouve entre ses mains. Aucun club ne peut prendre en otage le championnat qui appartient à l'ensemble des ivoiriens», a-t-elle martelé.

Ajoutant qu'il a été demandé aux parties opposées de trouver un secrétaire général consensuel pour aller dans le sens de l'unification du club. La nouvelle patronne du football ivoirien a invité les deux parties à s'entendre sous peine de voir le club disparaitre ou être mis sous administration provisoire.

La nouvelle gestionnaire du sport roi en Côte d'Ivoire est également revenue sur la décision de jouer tous les matchs du championnat à Abidjan qui fait jaser certains clubs. Selon Mariam Dao Gabala, cette décision est motivée par la crise sanitaire actuelle. « C'est pour des raisons de commodité que la décision a été prise. C'est seulement à Abidjan que tous les tests de Covid-19 sont disponibles », a-t-elle expliqué.

Pour le reste, Mariam Dao Gabala a laissé entendre que l'audit est toujours en cours. Se prononçant sur l'état des lieux, elle a révélé que son équipe a trouvé un football ivoirien désuni dont la principale cause est le manque de confiance entre les clubs et la FIF d'une part et d'autre part entre le personnel de l'instance fédérale.

Ce qui, selon elle, a conduit certains membres de l'ancien comité exécutif à rendre le tablier. « C'est cette atmosphère délétère qui a abouti à la mise en place du comité de normalisation », a-t-elle ajouté. Concernant le limogeage de l'ancien directeur du comité exécutif, la présidente Mariam Dao Gabala a indiqué qu'il était partie prenante dans le conflit.

Ce qui, à l'en croire, a obligé le comité de normalisation à se séparer de lui pour ramener la sérénité dans la maison. Au niveau des droits télé, l'oratrice a révélé qu'en accord avec les clubs, il a été décidé de payer 50% des droits télé et le reste (50%) à la FIF afin de lui permettre de fonctionner et de faire face à certaines dépenses notamment les retransmission des matchs.

Enfin, Mariam Dao Gabala a fait savoir que le contrat de l'actuel entraineur des Eléphants, Patrice Beaumelle, qui était d'une durée d'un an, sera renouvelé.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.