Afrique de l'Ouest: Crepmf - « Une situation financière solide »

La situation financière du Conseil régional de l'épargne publique et des marchés financiers (Crepmf), fait ressortir un total du bilan qui est passé de 4 194,0 millions de francs Cfa au 31 décembre 2017 à 7 162 millions de FCfa au 31 décembre 2020, soit une hausse de 70,8 %. C'est ce que révèle le rapport de fin de mandat du Président Mamadou Ndiaye couvrant la période du 1er mai 2017 au 30 avril 2020.

Les fonds propres de l'Organe, selon le document, se sont confortés passant de 3 667 millions de francs Cfa en 2017 à 6 177 millions en 2020, soit une hausse de 68,4% avec une Trésorerie nette positive qui atteint 5 891 millions de francs Cfa en 2020 contre 2 152 millions en 2017, soit un taux de 174%. Cette situation permet désormais à l'Organe de disposer de ressources correspondant à une année de budget de fonctionnement, soutient le Crempf.

A l'en croire, la Cour des comptes de l'Uemoa a, en application des dispositions de l'article 17 de l'Annexe à la Convention portant création du Conseil régional, procédé aux contrôles des comptes de l'Organe. A l'issue de ses vérifications et après avoir formulé certaines recommandations dans ses rapports de contrôle, le rapport confie que la Cour des comptes a certifié sans réserve que les comptes du Crepmf sous la direction du Président Mamadou Ndiaye, au titre des exercices 2017, 2018 et 2019, sont fiables.

Ils ne comportent ni anomalies significatives ni charge à caractère substantiel dues à des erreurs ou à des fraudes, poursuit le document. Qui indique qu'en conséquence, les états financiers des exercices concernés reflètent une image fidèle de la situation financière, du résultat ainsi que du patrimoine de l'Organe.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X