Nigeria: Libération du Père Harrison Egwuenu

Abuja — Le Père Harrison Egwuenu, Directeur du George's College d'Obinomba est libre. Selon le Père Benedict Okutegbe, Administrateur de la Cathédrale du Sacré-Cœur di Diocèse de Warri, le prêtre a été libéré au soir du Dimanche 21 mars. « Il va bien mais a besoin de temps pour surmonter cette expérience traumatisante » a-t-il déclaré.

Le Père Harrison Egwuenu avait été enlevé aux alentours de 20.00 locales le 15 mars dans un Abraka, de la zone de gouvernement locale de l'Ethiope East, dans l'Etat du Delta, au sud du Nigeria (voir Fides 20/03/2021). Il s'agit du énième cas d'enlèvement dans un but d'extorsion au Nigeria, un crime qui a souvent eu pour victimes des prêtres, des religieux et religieuses de l'Eglise locale.

La forte insécurité caractérisant le Nigeria est continuellement dénoncée par la population. Les Evêques ont à plusieurs reprises reportées les plaintes des fidèles qu'ils recevaient en ce qui concerne la situation précaire dans laquelle ils vivent. Dans son homélie du Dimanche 21 mars, S.Exc. Mgr Godfrey Igwebuike Onah, Evêque de Nsukka, a affirmé que « le Nigeria, notre pays, pleure, notre pays hurle de douleur ».

« Nous sommes dans l'obscurité. Tous sont confus et nous proposons actuellement des réponses qui multiplieront nos problèmes. Le changement de gouvernement en l'absence d'un changement d'attitude ne change rien dans aucun pays » a-t-il ajouté, faisant référence à l'élection de l'actuel Président, Muhammadu Buhari. « Les nigérians pensaient qu'en 2015 leurs problèmes auraient été résolus une fois qu'ils auraient changé de Président et de gouverneurs. Il n'en est rien ».

« Je pense que notre situation au Nigeria aujourd'hui a dépassé le niveau que nous voudrions voir. Nous avons besoin de voir Jésus : c'est là l'unique manière dont nous pouvons commencer à revenir en arrière sur le sentier de destruction sur lequel nous sommes tous foulés aux pieds » a-t-il ensuite conclu.

Plus de: Agenzia Fides

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.