Afrique de l'Ouest: Récompense des meilleurs acteurs du marché financier régional - La BRVM célèbre l'excellence le 10 avril prochain

La Bourse régionale des valeurs mobilières de l'Uemoa (Brvm) se dit heureuse de la tenue, le 10 avril prochain à Abijan (Côte d'Ivoire), de la deuxième édition des Brvm Awards pour la célébration de l'excellence sur le Marché financier régional (Mfr) de l'Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa).

« Plus de 20 ans après sa création, il est apparu nécessaire pour la Brvm d'instituer un cadre de promotion de l'excellence sur le Mfr : -les Brvm Awards- », confie le directeur général de la Brvm. Dr Edoh Kssi Amenounvé rappelle que « Les Brvm Awards » visent à récompenser les acteurs du marché les plus méritants.

A l'en croire, ils s'adressent notamment aux sociétés cotées, aux émetteurs d'obligations (Etats, Institutions financières, Entreprises du secteur privé, etc.), aux intervenants agréés [Sociétés de Gestion et d'Intermédiation (SGI), Sociétés de Gestion des Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (SGO), Banques Teneurs de Comptes/Conservateurs (BTCC)], mais aussi aux investisseurs Institutionnels, aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et aux Médias.

« Tous ces acteurs contribuent indéniablement au développement, au rayonnement et à la notoriété de notre marché », témoigne Dr Amenounvé. Pour lui, la crise sanitaire sans précédent liée à la Covid-19, a fait ressortir l'importance de mettre la finance et ses différents outils au service de l'humain et de son environnement, en vue d'assurer à notre planète un meilleur avenir et une forte capacité de résilience aux différents chocs.

Ce changement de paradigme, dit-il, nécessite des investissements qui requièrent une forte mobilisation de ressources à long terme sur des marchés de capitaux qui doivent opérer des réformes majeures. En ce sens, poursuit-il, cette transformation souhaitée des marchés de capitaux ne saurait se faire sans l'apport décisif de la technologie, qui, de façon incontestable, marque l'ère contemporaine.

Pour la Brvm, souligne Dr Amenounvé, il s'agit donc de mettre l'innovation au service de l'épargne à long terme par le développement d'instruments de collecte innovants en vue d'orienter les ressources collectées vers des investissements productifs tout en intégrant dans ses activités les enjeux de durabilité.

C'est justement sous le thème de la Finance Durable que la Brvm a placé cette deuxième édition des Brvm Awards, informe le Dg de l'institution. Qui ajoute enfin que celle-ci entend ainsi au cours des prochaines années, s'impliquer davantage dans la promotion de nouveaux produits sur le marché financier régional (Green Bonds, Diaspora Bonds, Social bonds, etc.) et constituer la vitrine de la Finance Durable dans l'Uemoa.

A La Une: Economie, Affaires et Finance

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.