Madagascar: Ambatondrazaka - Mort tragique d'un assistant parlementaire

L'assistant du député d'Ambatondrazaka, élu sous la bannière IRK, a été tué dans un accident de moto. Le deux-roues qu'il conduisait a fait une sortie de route pour s'écraser contre une balise.

MORT brutale d'un assistant parlementaire à Ambatondrazaka. Samedi après-midi aux alentours de 14 heures, Lantoniaina Razafimahaly, proche collaborateur du député élu du district d'Ambatondrazaka sous la bannière Isika Rehetra Miaraka amin'i Andry Rajoelina, a péri dans un accident de la circulation. Le drame s'est produit au point kilométrique 140, à 14 kilomètres du chef-lieu de district.

En dévalant une descente à la hauteur d'Andilanomby dans la commune de Manakambahiny, le deux roues de l'assistant parlementaire, un roadster de marque Kinlon, a fait une sortie de route. De source auprès de la gendarmerie nationale, le pire s'est produit lorsque la moto a loupé un virage. Devenue incontrôlable, celle-ci a déboulé vers la gauche pour torpiller à toute vitesse une balise sur le côté de la route.

L'assistant parlementaire était au guidon de la moto lorsque ce choc mortel s'est produit. Son compagnon a en revanche eu plus de peur que de mal.

Sur le coup

Les deux hommes venaient de Morarano Kraoma et allaient regagner la ville d'Ambatondrazaka en effectuant une double montée sur la moto lorsque leur Kinlon est entrée en plein dans la balise. Les dégâts matériels sont importants sur la routière, réduite en amas de ferraille inextricable après la collision.

L'assistant parlementaire Lantoniaina Razafimahaly a été tué sur le coup. Son passager a pour sa part perdu connaissance après avoir chuté de l'engin. Ce dernier est hors de danger d'après les dernières informations communiquées. Ayant survécu tant bien que mal, il est néanmoins dans un état de choc.

La dépouille mortelle a quitté la ville d'Ambatondrazaka le lundi de Pâques. Étant donné que la cause du décès est un accident de la circulation et non la Covid-19, la famille du défunt n'a pas eu du mal à obtenir une autorisation spéciale pour acheminer la dépouille jusqu'au lieu où va se dérouler l'enterrement. Le corps est arrivé hier à Arivonimamo et sera mis en terre ce jour à Ambohibeloma.

« C'était quelqu'un de souple, compréhensif et surtout efficace. Il a toujours su le montrer lors des nombreuses fois où nous avons eu à travailler ensemble », confie le commandant de la compagnie territoriale de la gendarmerie nationale d'Ambatondrazaka.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.