Madagascar: Insécurité à Mahajanga - Le domicile d'une femme attaqué par cinq criminels armés

Des hommes armés ont fait irruption, dimanche soir vers 19 heures 45, dans le domicile d'une femme à Amparemahitsy, dans la commune rurale de Belobaka, district de Mahanjanga II.

Sous les menaces des braqueurs, la victime n'a rien pu faire et a dû leur donner de l'argent liquide. Les malfaiteurs étaient armés d'un pistolet automatique et d'armes blanches. Ces derniers ont exigé de l'argent et ont ensuite pris la fuite avec un montant de 1 500 000 ariary. La victime a alerté la gendarmerie après la survenue de l'attaque et le commandant de la brigade territoriale de Mahajanga, accompagné de quatre gendarmes, s'est dépêché sur place pour constater les faits.

Une fois sur les lieux, les gendarmes ont ratissé le secteur afin d'attraper le voleur, en vain. Personne n'a été blessé mais l'enquête se poursuit. Une recrudescence des vols à main armée est constatée ces derniers temps, et les femmes qui habitent seules et les commerçants sont les plus ciblés. En effet, des hommes armés se sont introduits dans la boutique d'un septuagénaire à Antanamazava, fokontany Ampampamena dans le district d'Ambanja. Munis d'armes blanches, les voleurs ont fait subir des violences physiques au commerçant, et ce dernier a été légèrement blessé au niveau de la tête.

Ils sont ensuite repartis avec plusieurs objets dont des produits de première nécessité et une somme de 1 200 000 ariary. Le « fokonolona » a cependant prêté main forte à la victime et a poursuivi les malfaiteurs. Un homme de 21 ans a ainsi été appréhendé en possession de 36 paquets de cigarettes, 6 huiles coiffantes et une paire de chaussures, faisant partie de la marchandise dérobée. Les gendarmes de la brigade d'Ambanja ont activement recherché les autres voleurs et ont suivi leurs traces. Une traque ayant abouti à la capture de quatre individus. Une enquête est en cours.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.