Cameroun: Paix et développement - Le sport comme levier

La célébration de la journée internationale dédiée à ce triptyque a donné lieu à une conférence-débat organisée hier à Yaoundé en présences des ministres des Sports et de l'Education de base.

La journée internationale du sport au service du développement et de la paix a été célébrée hier, 6 avril 2021. Le Cameroun a marqué d'une pierre blanche cette 8e édition à travers une série d'activités, dont une table-ronde. « Sport : vecteur de résilience en contexte de Covid-19 pour un changement social durable » est le thème de l'échange qui s'est déroulé dans la salle VIP du Palais polyvalent des sports de Yaoundé (Paposy).

Bien avant cette rencontre, le président de la commission nationale pour l'Unesco, le ministre de l'Education de base, le Pr. Laurent Serge Etoundi Ngoa a posé le contexte historique de cette célébration tout en mettant en lumière l'importance que l'Unesco accorde à la pratique du sport. A ses côtés se trouvait le ministre des Sports et de l'Education physique, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi.

Modérée par le Pr. Maureen Tanyi, enseignante à l'université de Yaoundé I, la table-ronde a connu la participation d'universitaires et de sportifs émérites à l'instar du Pr. Jean Tabi Manga, du Pr. Thérèse Atangana Malongue et de Joseph Antoine Bell. Chaque panéliste avait un axe précis de réflexion. C'est ainsi que le Pr. Thérèse Atangana Malongue, directeur du Centre d'étude et de recherche en droit, économie et politique du sport (CERDEPS), s'est appesanti sur le volet : « Droit à la pratique sportive. Accès aux opportunités et à l'ascension sociale ». Il ressort notamment qu'il existe trois ancrages au droit à savoir : l'accès à la pratique du sport, la liberté à la pratique du sport et la non-discrimination. De son côté, le Pr. Jean Tabi Manga a exposé sur le segment « Sport comme outil d'humanisation, de dépassement de soi et du développement ». On apprendra ainsi que le sport est naturellement lié à la recherche de la paix et du développement. Face à toutes ces théories, Joseph Antoine Bell a mis l'accent sur le volet pratique à travers son exposé « Réussite sportive pour une transformation personnelle et impact social productif ». Ainsi, pour réussir, a conseillé l'ancien Lion indomptable, le talent doit être posé sur des fondements que sont l'intégrité, la rigueur et la discipline.

Parmi les autres activités qui ont meublé cette célébration, il y a eu la campagne de dépistage à la Covid-19, la démonstration des jeux sportifs à l'instar du floorball, du korfball, du ndamba along et du tchoukball. Pour clôturer cette journée, une cérémonie des Awards se déroulait encore au Paposy, au moment où nous mettions sous presse. Elle a été organisée dans le but de récompenser les acteurs majeurs de la promotion de la paix, du développement et du sport au plan national et international.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.