Angola: Des enfants meurent après une consommation présumée de manioc toxique

Benguela — Trois mineurs (frères) sont morts ce mercredi matin, dans la municipalité de Ganda, province de Benguela, prétendument après avoir consommé du manioc toxique, a appris l'ANGOP.

Cette information a été fournie par le porte-parole de la direction provinciale de la police nationale à Benguela, l'inspecteur en chef Ernesto Tchiwale, ajoutant que les enfants décédés avaient respectivement quatre, sept et 11 ans.

La source a rapporté que sept enfants jouaient dans une ferme familiale, où ils auraient consommé le tubercule toxique susmentionné qui, après quelques heures, a causé la mort de trois mineurs, les autres reçoivent de l'assistance médicale.

"Les quatre autres enfants ont été rapidement transportés à l'hôpital municipal de Ganda et leur santé inspire toujours des soins", a-t-il déclaré.

Selon le porte-parole, six des mineurs concernés sont des frères et vivaient dans la même maison, dont trois ont perdu la vie.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.