Togo: Ce que recommande Prof Dodzi Kokoroko aux établissements scolaires

Dans une note en date du 23 mars 2021, le ministre des Enseignants primaire, secondaire, technique et de l'Artisanat, Prof Dodzi Komla Kokoroko, a recommandé aux établissements scolaires du primaire au Togo l'utilisation du cahier d'écriture, ce, juste après avoir constaté l'inaptitude des élèves du primaire à écrire lisiblement sur les copies, bref des écritures en démarche de crabe.

L'apprentissage de l'écriture maintenu dans les réformes au préscolaire et primaire au Togo est d'ordre capital, suivant l'approche par les compétences (APC). « Cependant, il est donné de constater que les écrits produits par la majorité des élèves au primaire et à l'entrée du premier cycle du secondaire de notre système éducatif, sont illisibles et parfois incohérents », a constaté le prof Dodzi Komla Kokoroko.

Donc, dans le souci de pallier les faiblesses constatées, Kokoroko demande « instantanément à tous les enseignants du primaire, et spécifiquement à ceux des classes des cours préparatoires, d'assurer l'enseignement de l'écriture, conformément aux instructions officielles, en faisant utiliser systématiquement par chaque élève le cahier d'écriture, à l'aide des techniques et démarches appropriées ».

Pour mettre en pratique cette recommandation pédagogique et officielle, et arriver aux résultats escomptés, le ministre invite les directeurs régionaux de l'éducation, les inspecteurs de l'enseignement, les conseillers pédagogiques et les chefs d'établissement à se mobiliser derrière les enseignants.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.