Burkina Faso: Semaine régionale du Centre-Nord - Le satisfecit des organisateurs

Le Tansob-Kiéma du Dima de Boussouma a rassuré de son engagement à accompagner la région pour un développement durable.

La Semaine régionale du Centre-Nord, débutée le 27 mars dernier, a baissé le rideau, le lundi 5 avril 2021, sur la place du 11-Décembre de Kaya.

La IVe édition de la Semaine régionale du Centre-Nord (SRCN) s'est tenue du 27 mars au 5 avril 2021, sur la Place du 11-Decembre de Kaya sous le thème : « Cohésion sociale et résilience pour un développement durable ». Durant 10 jours, plusieurs activités ont été menées. Il s'agit d'une foire agro-sylvo-pastorale, d'un match de gala entre le canton de Louda et celui de Pikoutenga, d'une course cycliste féminine et masculine.

L'organisation d'un cross militaro-civil, d'une animation culturelle, d'une kermesse et jeux de société et d'une session ordinaire du Conseil régional au titre de l'an 2021 a aussi ponctué cette édition. Une cérémonie de clôture de la IVe édition de la SRCN, tenue le lundi 5 avril 2021, a mis fin à cette manifestation régionale. A l'issue de l'évènement, le Président du Conseil régional du Centre-Nord (PCR/CN), Adama Sawadogo, a tiré un motif de satisfaction. « Les activités ont été organisées avec plein succès. Je salue la mobilisation des populations pour la réussite de l'évènement... », s'est-il réjoui. A l'entendre, l'organisation annuelle de la SRCN a pour objectif de renforcer la cohésion sociale, la paix et le vivre-ensemble pour un développement durable de sa région.

« Le cross militaro-civil a permis de renforcer la confiance entre les populations et les Forces de défense et de sécurité (FDS) pour une franche collaboration dans la lutte contre l'hydre terroriste », a souligné le PCR Sawadogo. De ce fait, il a traduit toute sa reconnaissance au Comité d'organisation de la IVe édition de la SRCN. Après avoir félicité le Comité d'organisation de la IVe édition de la SRCN, le président de la cérémonie, le Tansob-Kiéma (ministre de la Défense) du Dima de Boussouma, a rassuré la disponibilité du Dima de Boussouma, Naaba Sigiri, à exhorter les mânes des ancêtres pour que la paix, la cohésion sociale et le vivre-ensemble règnent au Burkina Faso en général et en particulier dans la région du Centre-Nord.

Le représentant de l'Union des sociétés coopératives départementales des producteurs d'oignon de Korsimoro, Karim Balma, recevant une charrette et 50 000 FCFA des mains du PCR/CN, Adama Sawadogo (droite).

« Nous allons tout mettre en œuvre pour un développement durable dans le Centre-Nord... », a-t-il conclu. Plusieurs activités ont marqué la clôture de la SRCN. Il s'agit de la remise de six prix aux deux premiers exposants du monde rural, dans deux catégories : l'élevage et l'agriculture. Pour la filière volaille, c'est la Société de coopérative simplifiée (SCS) Neblataaba de Fanka (2e avec 35 000 FCFA) et la SCS Beoogneeré de Pissila (1re avec 50 000 F). En ce qui concerne la filière petits ruminants, la SCS Nebnooma de Nongfairin qui a occupé la 2e place et a reçu, elle aussi, 35 000 francs CFA. La 1re place a été occupée par la SCS Relwendé de Zorkoum.

Elle a empoché une enveloppe de 50 000 F CFA. Quant à la catégorie agriculture, la 2e lauréate a été l'Union des Sociétés coopératives départementales des producteurs d'oignon de Korsimoro. Elle est repartie avec une charrette et une somme de 50 000 FCFA. Alors que la SCS des transformatrices Nayineere de Kaya est montée sur le sommet du podium avec une charrette, une bascule et une somme de 70 000 FCFA. Outre les prix, cinq personnalités physiques dont le gouverneur de la région du Centre-Nord, Casimir Séguéda et le Dima de Boussouma, Naaba Sigiri, ont reçu des attestations d'honneur et sept autres partenaires de la région ont été aussi décorées en médaille d'honneur des collectivités locales pour leur contribution au développement local de ladite région.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.