Ile Maurice: Logements sociaux - Le vaste plan de construction de maisons sera géré par le privé

Comme beaucoup d'autres projets du gouvernement, celui concernant le financement et la construction de 12 000 logements sociaux sera enveloppé dans une quasi-totale opacité puisqu'il sera piloté par une compagnie privée, la New Social Living Development Ltd. Donc, pas de compte à rendre au Parlement ni au bureau de l'Audit, entre autres.

La National Housing Development Corporation (NHDC), organisme pourtant spécialement mis sur pied pour la construction de logements sociaux, a été complètement mise à l'écart, de même que tout son personnel qui a une longue expérience dans le domaine, dans le projet de construction de 12 000 maisons, qui a été confié à une entreprise privée. Et cela, bien qu'elle soit le seul actionnaire de la compagnie en question, la New Social Living Development Ltd (NSLD), et y a injecté un capital de Rs 5 millions.

Selon le député travailliste Ritesh Ramful, si le Budget 2020-2021 parle bien d'un projet de construction de logements sociaux au coût de Rs 12 milliards, aucune mention n'est faite de la source de financement. «Je ne sais pas si c'est une ligne de crédit obtenue de la Chine ou de l'Inde. Si c'est le cas, il faut savoir quelles en sont les conditions attachées. Est-ce que l'on sera obligé d'en- gager des promoteurs et travail- leurs, y compris des architectes de ces pays ?»

Pour Ritesh Ramful, il n'est pas exclu que ce financement de l'ordre de Rs 12 milliards soit géré par un Special Purpose Vehicle qui, comme pour le projet métro, ne serait dès lors pas comptabilisé dans les dettes du pays. «C'est sans parler du problème de transparence de la gestion de cet argent», ajoute-t-il.

Il est possible aussi que ce projet soit financé par quelques gros investisseurs privés locaux proches du pouvoir mais surtout étrangers qui seraient des partenaires des premiers. Le projet serait saucissonné en plusieurs morceaux. Par exemple, nous dit-on, le financement et la construction de 1 000 unités pourraient être octroyés à un groupe et le reste à d'autres.

La NSLD Ltd a déjà été mise sur pied et ses directeurs ont déjà été nommés. Ils sont Abdool Rahman Mohammad Ehsan Ahmad (président), qui est actuellement le chairman de la NHDC; Bates Raymond Allan ; Dowlutrao Jossy Shivjee ; Jadav Hirji Valji; Maurel Louis André Daniel Raoul; Neerunjun Premode ; Rampadarath Phoolranee ; et Soondram Visvanaden. Et c'est la firme Prime Partners Ltd qui agit comme secrétaire.

La compagnie a passé des annonces pour le recrutement d'un Chief Executive Officer (CEO), d'un directeur financier et plusieurs Project Coordinators et Assistants. Selon nos informations, le poste de CEO et celui de directeur financier seront d'une durée de trois ans renouvelables.

Au moins un investisseur local aurait déjà manifesté son intérêt pour une partie du projet. Cependant, il ne compte pas faire entreprendre la construction par des entrepreneurs locaux mais par une firme chinoise.

Sollicité, le ministre du Logement, Steven Obeegadoo, ne veut pas commenter l'affaire.

Gilles L'Entêté toujours directeur de la NHDC ?

Le courant ne passerait pas entre Steven Obeegadoo et Gilles L'Entêté, l'actuel directeur de la NHDC. Et cela, depuis la nomination du premier nommé comme ministre du Logement. Le traitement réservé à Gilles L'Entêté, notamment concernant ce projet, ne va pas arranger les choses. Le directeur de la NHDC aurait même réuni certains hauts cadres de l'organisme pour exprimer son souhait de démissionner. Contacté, Gilles l'Entêté n'a pas voulu nous répondre.

A La Une: Construction

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.