Maroc: Sommet de l'Africanité - Fédérer et accompagner la dynamique de leadership des femmes et jeunes en Afrique

Casablanca — La dynamique de leadership des femmes et jeunes en Afrique, a dominé les débats du second sommet de l'Africanité, organisé du 5 au 7 avril à Casablanca par la Fondation Trophée de l'Africanité sous le signe "Made In Africa: Parole aux femmes d'Afrique".

Les participants ont notamment mis l'accent sur le rôle majeur des femmes africaines dans la promotion des conditions économiques dans le continent et l'importance de tirer profit de l'expérience marocaine qui constitue un modèle à suivre.

Il ont également évoqué l'importance de l'encouragement et l'accompagnement des projets au niveaux local et africain pour les jeunes qui aspirent à un avenir meilleur.

A cette occasion, la gabonaise Doha Magguilej, fondatrice de la jeune startup "Skwiq" basée à Casablanca a présenté son expérience en tant que femme chef d'entreprise.

Elle a expliqué que "Swiq" développe des solutions basées sur la Blockchain, en procédant à la dématérialisation des processus d'une entreprise.

Pour Doha Magguilej, les sociétés africaines se sont habituées à voir des femmes à la tête d'entités, institutions et entreprises dans tous les domaines, précisant que la femme peut travailler dans tous les secteurs, parfois beaucoup mieux que l'homme.

Pour cette jeune, l'usage des plateformes électroniques modernes est primordial dans la réussite de ce projet ambitieux.

Cette jeune femme a également fait savoir que les formations particulièrement dans le domaine de l'économie et les NTIC lui ont permis de mieux aborder cette expérience professionnelle.

Pour sa part, Mme Narjis El-Mohib, experte comptable, commissaire aux comptes a indiqué que la femme africaine et particulièrement marocaine jouit d'un grand estime aux niveaux national et international. Elle a dans ce sens évoqué son expérience professionnelle et son savoir-faire.

Les profils des femmes africaines sont aussi diversifiés que riches et elles sont présentes dans tous les secteurs, a-t-elle insisté.

La présidente de l'association "Voix des Femmes Migrantes", Yalta Hélène Mariam a indiqué qu'elle a opté pour le travail associatif, particulièrement l'intégration des migrantes dans le tissu économique, faisant savoir que l'intégration des femmes migrantes dans le tissu socio-économique est le tremplin vers l'autonomisation de cette catégorie.

Elle a évoqué le travail de l'association en faveur des migrantes, notamment l'accompagnement et le suivi pour réussir les efforts d'intégration.

Le président de la Fondation, Nassrallah Belkhayate a mis l'accent sur le rôle essentiel des femmes africaines dans la promotion de la situation économique dans le continent.

Il a de même souligné l'importance de tirer profit de l'expérience marocaine qui représente un exemple à suivre.

Pour sa part, le vice-président du cercle d'amitié et de fraternité Maroc/Sénégal, Mohamed H'midouche a estimé que ce sommet reflétera une belle image du continent africain en mettant en avant le potentiel humain dont dispose l'Afrique.

M. H'midouche, qui a été distingué lors de cette rencontre organisée en partenariat avec l'ENCG Casablanca, a mis l'accent sur l'importance des échanges entre les jeunes africains, soulignant que les jeunes contribuent fortement au développement économique et social du continent.

La directrice de communication au ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Fatima Wahmi a souligné de son côté que ce sommet a pour mission de jeter la lumière sur la place de la femme, en donnant l'opportunité à plusieurs d'entre elles pour parler de la situation de la femme dans leurs sociétés respectives, particulièrement les femmes marocaines qui ont réussi à occuper de hautes fonctions.

A cette occasion, le trophée de l'Africanité a été décerné au premier directeur africain de l'UNESCO, le professeur Amadou Mahtar Mbow en hommage à son parcours exceptionnel, historique et fort exemplaire. Le Trophée décerné à Mahtar Mbowpar a été remis au premier secrétaire de l'ambassade du Sénégal au Maroc, Papa Mada Ndor, qui l'a représenté lors de la cérémonie.

Cette distinction s'inscrit dans le cadre de la célébration du centenaire de M. Amadou Mahtar MBOW, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI. Elle traduit l'estime et la très haute considération dont M. Amadou Mahtar Mbow jouit dans le Royaume.

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.